Confinement généralisé dès 18 heures, affaire Duhamel : le résumé de la semaine

par Jan 15, 2021Article, Carousel

Les rues se videront dès 18 heures à partir du samedi 16 janvier 2021. Photo : Flickr

CORONAVIRUS

Généralisation du couvre-feu à 18 heures à partir du samedi 16 janvier 2021. Le Premier ministre, Jean Castex, s’est adressé aux Français dans une allocution télévisée le jeudi 14 janvier 2021. Il a annoncé l’avancement du couvre-feu pour au moins quinze jours sur tout le territoire national. Pour le gouvernement, cette mesure graduée doit prévenir un éventuel confinement en limitant davantage les interactions sociales. Contrer l’« effet apéro » selon Stanislas Guerini, délégué général de LREM. Ce durcissement du couvre-feu ne fait pas consensus parmi les élus et les scientifiques. Sa mise en œuvre serait encore trop récente pour reconnaître définitivement son efficacité. Depuis le mardi 12 janvier 2021, 25 départements étaient déjà concernés par cette mesure.

Le mal-être des étudiants est grandissant pendant cette épidémie du coronavirus. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, a indiqué, jeudi 14 janvier 2021, que « le nombre de psychologues dans les universités sera doublé au cours de ce semestre ». La semaine dernière, deux étudiants de Lyon ont tenté de se suicider. Un gymnase, qui devait accueillir des partiels de l’université de Nantes, a été incendié dans la nuit de dimanche à lundi. Le hashtag #étudiantsfantômes a été lancé sur Twitter pour dénoncer la détresse étudiante. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé la reprise des TD (travaux dirigés) en présentiel à partir du lundi 25 janvier par demi-groupes dans un premier temps, pour les étudiants de première année.

Retard dans la course aux vaccins. Les premières doses du vaccin Moderna sont arrivées en France, le lundi 11 janvier 2021. Quelques jours après son autorisation par l’Union européenne, 50 000 doses ont été distribuées à destination des départements de l’Est de la France. Ce vaccin, fort d’une efficacité de 94,1 %, se base sur la nouvelle technologie ARN messager. Reposant sur un principe différent, le vaccin du groupe franco-britannique Sanofi-GSK a été reporté au dernier trimestre de l’année 2021. Ce dernier serait moins efficace chez les personnes de plus de 50 ans. Au jeudi 14 janvier 2021, 318 216 Français ont été vaccinés contre la Covid-19.

Les Français sont 56 % à vouloir se faire vacciner contre la Covid-19, selon le sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo. Le gouvernement a essuyé de nombreuses critiques quant à sa lenteur en termes de vaccination, notamment en comparaison avec Israël ou l’Angleterre. Pour 81 % des Français, la vaccination n’est pas menée à bon terme dans le pays. À partir de lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans et celles souffrant d’une pathologie à haut risque vont pouvoir se faire vacciner en prenant rendez-vous sur la plateforme mise en place par le gouvernement. Une plateforme qui a déjà connu des difficultés lors de son lancement face à un trop grand nombre de visites. Autre problème, certaines personnes sont dans l’impossibilité de prendre rendez-vous en ligne, n’étant pas familière avec le numérique et n’ayant pas accès à Internet. Un numéro de téléphone va cependant être mis en place afin de pouvoir prendre rendez-vous plus facilement.

Les pays européens continuent leur politique de vaccination avec l’arrivée du vaccin Moderna. Un motif d’espoir alors que la situation sanitaire du continent s’est considérablement dégradée avec la diffusion du variant britannique. Infographie : Nejma Bendtrad et Léobin de la Cotte/EPJT

Retour de la Covid en Chine. Le jeudi 14 janvier 2021, la Commission nationale de la santé a reconnu le décès d’un habitant de la province du Hebei causé par la Covid-19. La première victime reconnue officiellement par Pékin depuis la fin mai 2020. Dans cette région, aux portes de la capitale chinoise, la découverte d’un foyer de l’épidémie avec plus de 400 cas, en début janvier 2021, inquiète. Une politique d’identification et de confinement très stricte a été mise en place par les autorités mais plusieurs patients atteints ont déjà été détectés à Pékin. Dans ce contexte de rebond du virus, une équipe d’experts de l’OMS est arrivée à Wuhan pour étudier les origines de la pandémie, le jeudi 14 janvier 2021.

Les Amériques au cœur du rebond de l’épidémie. Le Brésil a dépassé la barre des 205 000 morts, devenant le deuxième pays le plus touché par le virus. L’inquiétude s’est renforcée avec la saturation hospitalière dans l’État d’Amazonas et la découverte d’un nouveau variant. Au Mexique, les hôpitaux sont au bord de la saturation (90 % d’occupation des lits), tout comme ses plages. Les soignants critiquent en effet un tourisme incontrôlé et une politique de test timorée. Du côté nord-américain, les Etats-Unis restent le pays le plus touché par la Covid-19 avec 388 000 morts. Pour autant, la campagne de vaccination patine, qualifiée d’« échec navrant » par Joe Biden. Seulement 3,4 % de la population a été vaccinée au 14 janvier 2021. Chez le voisin canadien, la situation sanitaire s’aggrave. Le nombre de contaminés quotidien oscille entre 2 000 et 3 000 en Ontario et au Québec.

 

France

Elizabeth Guigou se retire de sa mission sur l’inceste. L’ancienne Garde des sceaux a renoncé à la présidence de la commission indépendante sur l’inceste mercredi 13 janvier. Cette dernière avait été mise en place le mois dernier et devait commencer son action dans quelques semaines. L’ancienne ministre socialiste fait parti des proches du politologue Olivier Duhamel, accusé d’inceste. Elle se serait rendue plusieurs fois chez le couple formé par Olivier Duhamel et Evelyne Pisier, mère de Camille Kouchner et de son jumeau. Dans son livre la Familia Grande (Seuil) paru le 7 janvier 2021, Camille Kouchner a accusé son beau-père d’avoir agressé sexuellement son frère jumeau lorsque ce dernier avait 14 ans.

Les journalistes de L’Équipe sont en grève depuis vendredi 8 janvier. Une semaine sans parution, ce qui en fait la grève la plus longue pour le titre. Les journalistes s’opposent à un plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE) qui cherche à réaliser 5 millions d’euros d’économies et éviter 6 millions de pertes en 2021. Cela passerait par la suppression de 36 postes sur environ 330, soit 10 % des effectifs. Le monde du sport a apporté son soutien à la rédaction. Marc Madiot, manager de l’équipe cycliste Groupama-FDJ, écrit dans une lettre adressée aux journalistes : « Je sais, je connais les difficultés de la presse écrite mais je sais aussi que l’on gagne les matchs ou les courses en équipe ». 

 

FRANCE-MEDIA-L'EQUIPE-STRIKE

Les employés de l’équipe manifestent devant les locaux du média à Boulogne-Billancourt le 13 janvier 2021. Photo : Martin Bureau/AFP

« l’Affaire du siècle » devant le tribunal jeudi 14 janvier à Paris. À l’issue de deux heures de discussion, la rapporteuse publique, Amélie Fort-Besnard, a invité le tribunal à reconnaître la  « carence fautive »  de la France au sujet de son inaction climatique. Ses recommandations ne seront pas forcément suivies, la décision finale est en attente.  Pour rappel, le 13 mars 2019, quatre ONG environnementales : Oxfam France, Greenpeace France, la Fondation Nicolat Hulot et Notre affaire à tous déposaient un recours en justice au tribunal administratif de Paris contre l’Etat français. Plus de 2 millions de signatures ont été récoltées en moins d’un mois pour dénoncer le manque d’action du gouvernement en matière de lutte contre le changement climatique.

Un trafic d’armes impliquant des militaires a été démantelé. Dix personnes, dont deux militaires encore en service ont été arrêtés. Au moins 200 armes et 1 tonne de munitions ont été saisies. Le réseau est soupçonné d’avoir fourni des armes à des sympathisants d’extrême droite et à des trafiquants de drogues. Les armes étaient achetées à des collectionneurs privés et revendues sur le marché noir. Une enquête est en cours pour déterminer si ces elles ont été impliquées dans des règlements de comptes. 

Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg accélèrent la course à la présidentielle 2022. L’entourage de la maire de Paris a annoncé le lancement d’une plateforme d’idées. Emmanuel Grégoire, son premier adjoint, explique à l’AFP : « L’idée est de contribuer à un projet de gauche sociale et écologiste pour 2022 ». Arnaud Montebourg qui s’était retiré de la vie politique depuis 2017 et à nouveau très actif dans les médias. Dans une interview au Point, il estime « évident que la question de son engagement » pour 2022 se pose. Une cinquantaine de personnes travaillent actuellement à l’élaboration d’un parti soutenant sa probable candidature. Les potentiels candidats se multiplient et la gauche va tout droit vers un embouteillage. 

La taxe Trump sur l’importation de vin français aux Etats-Unis est entrée en vigueur mardi 12 janvier. Décrétée le 19 octobre 2019, la taxe, dans sa version initiale, imposait des droits de douane de 25 % sur les vins français de moins de 14 degrés d’alcool exportés dans des contenants de moins de 2 litres. Mais elle a été élargie par le président américain. Désormais elle touche l’ensemble des vins français, en vrac et en bouteille, quel que soit le degré d’alcool. Même si elle épargne les mousseux et les alcools qui ne sont pas à base de raisin, la filière estime une perte de chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros. 

Emmanuel Macron promet 500 millions d’euros pour le spatial. Le président s’est engagé lors d’une visite à l’usine de Vernon qui conçoit les moteurs de la fusée Ariane. Cette enveloppe investie sur deux ans servira à améliorer les lanceurs et à « accélérer nos projets, aller plus vite dans cette compétition mondiale » a-t-il déclaré. Parmi ces projets, le nouveau moteur Prometheus, plus léger, dix fois moins cher que le moteur d’Ariane 6, devrait gagner un an sur le calendrier. Le site de Vernon recevra 30 millions d’euros dont 15 pour innover dans la propulsion à hydrogène.

MONDE

Fin de règne sous tension pour Donald Trump. La Chambre des représentants a approuvé (232 voix contre 197) le 13 janvier la mise en accusation de Donald Trump pour « incitation à l’insurrection » lors d’un discours prononcé avant l’assaut sur le Capitole. Une semaine avant la fin de son mandat, il fait donc face à un deuxième impeachment : une première pour un président dans l’histoire du pays. A seulement cinq jours de l’investiture de Joe Biden, la sécurité a d’ailleurs été renforcée. Les troupes de la Garde nationale ont notamment commencé à porter des armes dans les rues de Washington. Une situation qui n’empêche pas Donald Trump de poursuivre sa politique. Le même jour, il a autorisé la première exécution fédérale d’une femme depuis 1953, en plus de désigner officiellement les rebelles houthistes du Yémen comme des « terroristes ».

A la suite des événements survenus la semaine dernière au Capitole, la Garde nationale a été appelée en renfort. Pour assurer la sécurité du bâtiment, les militaires campent dans les locaux. Photo : Saul Loeb/AFP

Une promotion symbolique pour Kim Jong Un. Le dirigeant nord-coréen a été promu secrétaire général du Parti du travail le dimanche 10 janvier lors de son 8e congrès. Selon les journaux officiels, cette décision a été prise « à l’unanimité ». Kim Jong-un est désormais placé sur le même plan que son père, Kim Jong-il, et son grand-père Kim Il-sung, et non plus comme leur héritier. Jusqu’ici, celui qui règne depuis 2011 tirait son autorité de cette seule parenté.  Le leader, lors de ce jour symbolique, a montré que l’élection d’un nouveau président ne changerait pas les relations entre les deux pays : « Nos futures activités politiques extérieures doivent se concentrer sur la répression et la soumission des États-Unis, le plus grand ennemi de notre développement révolutionnaire. »

Crash aérien en Indonésie. Dimanche 10 janvier, les autorités indonésiennes ont annoncé avoir récupéré les premiers débris du Boeing 737-500, disparu la veille au-dessus de la mer de Java, près de Jakarta. Samedi 9 janvier, cet avion de la compagnie aérienne indonésienne Sriwijaya Air avait perdu le contact avec les contrôleurs aériens peu de temps après son décollage. Le Boeing transportait 62 personnes dont une majorité d’Indonésiens. Des secours ont nombre ont été mobilisés : hélicoptères, plongeurs et une dizaine de navires de guerre… Cette opération de sauvetage a permis de trouver des morceaux de corps appartenant vraisemblablement à des passagers, ainsi que la localisation des deux boîtes noires du Boeing. Leur étude devrait permettre d’en savoir un peu plus sur les raisons du crash. Un nouvel incident qui fragilise la compagnie aérienne, déjà déstabilisé par la crise économique.

Le scandale des «  maisons pour mères et bébés  » secoue l’Irlande. Le mardi 12 janvier est paru un rapport d’une commission d’enquête officielle chargée d’étudier le fonctionnement controversé de 18 « maisons pour mères et bébés » du pays. Cette commission a mis en lumière les pratiques inhumaines mises en œuvre entre 1922 et 1998 dans ces établissements tenus par des congrégations catholiques. Ces maisons accueillaient des mères enceintes abandonnées par leur famille. Ces institutions sont tenues responsables de mauvais traitements sur les femmes qui leur étaient confiées et de la mort de plus de 9 000 nouveaux-nés. Un chiffre impressionnant. Et un scandale d’Etat. Le rapport pointe la connaissance et la tolérance de ces actes par les autorités locales et nationales. Le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, a présenté ses excuses au nom de la nation le mercredi 13 janvier. « Vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez pas à avoir honte, chacune d’entre vous mérite tellement mieux » a-t-il déclaré à l’adresse des victimes.

Depuis samedi 9 janvier, l’Espagne fait face aux plus fortes chutes de neiges de son histoire. La tempête Filomena a paralysé le pays, plus particulièrement Madrid, et causé la mort de trois personnes. La neige a ensuite laissé place à de fortes pluies puis une vague de froid record depuis cinquante ans, avec des températures atteignant – 25 °C en Aragon et – 10 °C à Madrid.  Photo : Gabriel Bouys/AFP

Procès historique pour la ’Ndrangheta. Mercredi 13 janvier s’ouvrait en Calabre le procès de la mafia locale. Ce ne sont pas moins de 350 accusés (mafieux mais aussi politiques, policiers et fonctionnaires corrompus), 400 avocats et 900 témoins qui défileront à la barre du tribunal de Lamezia Terme pendant deux ans. Le chef historique de la ’Ndrangheta, Luigi Mancuso, sera également jugé.  Au vu de l’ampleur du procès, la sécurité sera renforcée. La mafia calabraise est connue pour être aujourd’hui la plus puissante d’Italie, infiltrée dans tous les corps de la société et contrôlant le marché européen de la cocaïne. Ce procès, pour les autorités italiennes, doit marquer le début de la contre-attaque face à la pègre. 

En Italie, le gouvernement Conte fragilisé. Mercredi 13 janvier, Matteo Renzi a annoncé le retrait de son parti Italia Viva de la coalition au pouvoir. L’ancien chef du gouvernement reproche à l’actuel président du conseil Giuseppe Conte une gestion de l’épidémie de Covid-19 non-démocratique. Dans la foulée, la ministre de l’Agriculture, Teresa Bellanova, et la ministre de la Famille, Elena Bonetti, ont quitté le gouvernement Conte. Les deux femmes appartiennent à la force politique dirigée par Renzi. Coup dur pour le président du Conseil des ministres qui, sans les 18 parlementaires d’Italia Viva, ne détient plus la majorité au Sénat.

En Estonie, le Premier ministre démissionne. Jüri Ratas, chef du gouvernement, a présenté sa démission le mercredi 13 janvier. Celui qui était à la tête d’une coalition gouvernementale avec les conservateurs et l’extrême droite n’a pas pu se maintenir en place. Sa formation politique fait l’objet d’une enquête pour trafic d’influence depuis le 12 janvier. Selon le procureur général de Tallinn, l’affaire concernerait un projet de développement immobilier dans la capitale du pays. La démission du premier ministre centriste survient vingt-quatre heures après celle du secrétaire général du parti. Ratas a pourtant affirmé n’avoir pris « aucune décision malveillante ou sciemment mauvaise ». La présidente du pays, Kersti Kaljulaid, a demandé le 14 janvier à ce que la cheffe de l’opposition Kaja Kallas, pro-Europe, forme un nouveau gouvernement.

Loisirs

Georges Pernoud, lemblématique créateur de l’émission « Thalassa », est mort. Le journaliste est décédé à l’âge de 73 ans lundi 11 janvier. Depuis plus de deux ans, il était atteint de la maladie d’Alzheimer. De nombreux hommages lui ont été rendus. Georges Pernoud a créé puis animé « Thalassa » sur France 3 de 1975 à 2017, ce qui fait de l’émission télévisée l’une de celles ayant eu la plus longue durée. Mensuelle puis hebdomadaire, elle traitait de sujets autour de la mer et son environnement, d’un point de vue écologique, sportif et humain. Le magazine rassemblait des millions de téléspectateurs et a cumulé pas moins de 1704 numéros.  

 

Affiche série Lupin

La série cartonne partout dans le monde

Carton pour la série Lupin, dans l’ombre d’Arsène. La série, réalisée par Marcela Said, Ludovic Bernard et Louis Leterrier, est devenue ce week-end la première série française à se hisser en tête des contenus les plus vus sur Netflix aux États-Unis. Elle figure en tête du top 10 étasunien, mais aussi aux Pays-Bas et au Mexique. Une première pour une série française sur la plateforme de streaming. La fiction revisite les aventures du célèbre gentleman cambrioleur. Le rôle principal incarné par Omar Sy. Un Arsène Lupin des temps modernes inspiré des livres éponymes Maurice Leblanc publié à partir de 1905. Le phénomène a relancé les ventes du recueil Gentleman-cambrioleur avec une réimpression de 10 000 exemplaires. 

 

LOlympique lyonnais champion d’automne. L’OL a remporté ce titre honorifique à l’issue de la 19e journée du championnat. Longtemps menée 2-0 face à Rennes, léquipe a finalement arraché un match nul (2-2). les Lyonnais ont pu compter sur Memphis Depay et Jason Denayer pour l’égalisation. Ce qui leur permet de finir en tête de la Ligue 1 à mi-championnat, devant le Paris Saint-Germain et Lille. Cest la première fois depuis la saison 2008-2009 que léquipe lyonnaise remporte le titre. Les Rennais, quant à eux, redescendent à la cinquième place du championnat, derrière Monaco. 

Le plasticien Claude Lévêque accusé de viols sur mineurs. Médiapart et Le Monde ont révélé l’affaire cette semaine. Le parquet de Bobigny avait ouvert une enquête préliminaire en mai 2019 pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans » à la suite des accusations de l’artiste Laurent Faulon, 51 ans. Il aurait subi ces abus de 10 à 17 ans. La victime accuse Claude Lévêque d’avoir également abusé de ses frères et d’avoir exercé une emprise sur sa famille. Ces révélations secouent le milieu culturel et Laurent Faulon brise une omerta. Certains artistes témoignent de l’omniprésence de jeunes garçons qui entouraient le célèbre artiste Claude Lévêque lors des divers événements qu’il organisait. 

 

Point hebdomadaire sur la course du Vendée Globe

Lécrivaine Marie Ndiaye publie son deuxième roman La vengeance m’appartient. Un nouvel ouvrage dans lequel une avocate quadragénaire, bousculée par la réapparition dans sa vie d’un personnage clé de son enfance, doit défendre une mère accusée du meurtre de ses trois enfants. Tout au long de la lecture, le lecteur est plongé en immersion dans la fiction pour se faire sa propre idée de la vérité et des personnages. On y retrouve des thèmes qui sont chers à l’écrivaine, comme les rapports entre le savoir et la perception, les relations filiales ou encore les rapports sociaux ou l’exil. La romancière, prix Goncourt 2009 pour Trois femmes puissantes, est très attendue pour cette rentrée littéraire 2021.

 

TELEX

CORONAVIRUS. Le gouvernement sud-africain a annoncé la fermeture de ses frontières terrestres, le lundi 11 janvier face à l’afflux récent de migrants Zimbabwéens fuyant le confinement. L’Afrique du Sud fait face à l’apparition d’un nouveau variant du coronavirus. Une campagne de dépistage via des tests PCR et antigéniques a débuté ce lundi à Roubaix et s’accompagnera d’un séquençage permettant d’identifier la présence d’un variant britannique du coronavirus. C’est la troisième ville à organiser un tel dépistage après Le Havre et Charleville-Mézières. ◊◊◊ FRANCE. La direction générale de l’armement passe une commande de 300 micro-drones chez le français Parrot, évitant le chinois DJI. Ces drones serviront à des missions de reconnaissances et de renseignement. Marielle de Sarnez, figure respectée du centre, est décédée à 69 ans des suites d’une leucémie foudroyante mercredi 13 janvier. Proche de François Bayrou, membre du parti Mouvement démocrate et démocrates apparentés (MDDA), elle était députée de Paris. L’apprenti boulanger guinéen menacé d’expulsion à Besançon a été naturalisé jeudi 14 janvier. Son employeur était en grève de la faim depuis dix jours pour réclamer sa régularisation. Trente migrants dont trois enfants ont été secourus dans la Manche et ramenés en France alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Angleterre.  ◊◊◊ MONDE. Abdelmadjid Tebboune, le président algérien, est retourné le 10 janvier en Allemagne pour se faire soigner de « complications » à un pied à la suite de sa récente contamination par la Covid-19. Expulsé de la boutique en ligne d’Amazon, Parler, réseau social prisé par l’extrême droite américaine, a annoncé le 11 janvier poursuivre en justice l’entreprise de Jeff Bezos pour rupture de contrat. ◊◊◊ LOISIRS. Le skieur français Alexis Pinturault a remporté deux slaloms géants à Adelboden. Karim Benzema a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Versailles dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Le motard français Pierre Cherpin est décédé des suites de ses blessures sur le Dakar au cours de son transfert par avion vers la France. Le nageur olympique Klete Keller a été inculpé pour sa participation présumée aux violences lors de l’assaut du Capitole américain par des partisans pro-Trump.

Pin It on Pinterest

Share This