De nouveaux vaccinodromes en France, la mort du prince Philip : le résumé des deux dernières semaines

Article, Carousel

De nouveaux mégacentres de vaccination ouvrent dans toute la France, à l’image du vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines transformé en vaccinodrome. Photo : Nicolas Duprey/CD 78

CORONAVIRUS

Les vaccinodromes se multiplient sur l’ensemble du territoire français. Entre 100 et 200 centres de vaccination ouvrent progressivement leurs portes. L’objectif ? Immuniser 50 000 personnes par semaine, a annoncé Olivier Véran fin mars. Parmi eux, des mégacentres en mesure de vacciner au moins 1 000 personnes par jour. Après le stade Vélodrome de Marseille ou le Groupama Stadium de Lyon, le Stade de France a, lui aussi, été investi par les équipes médicales, mardi 6 avril. Il permet de réaliser 10 000 injections de vaccin par semaine. Sept des huit hôpitaux d’instruction des armées (HIA) français ont  augmenté leurs capacités d’accueil. Ils devraient « être en mesure d’administrer jusqu’à 50 000 doses par semaine », d’après le ministère des Armées, samedi 3 avril. Jeudi 8 avril, la France a franchi le stade des 10 millions de personnes vaccinées avec une première injection.

La France commence sa production de vaccins. Mercredi 7 avril, le groupe pharmaceutique français Delpharm a commencé la mise en flacon du vaccin Pfizer et BioNTech dans une usine d’Eure-et-Loir. Il faudra ensuite attendre près d’un mois pour homologuer les doses qui ne sont pas spécifiquement destinées aux Français. Le vaccin Moderna sera, quant à lui, conditionné mi-avril par Recipharm, en Indre-et-Loire. Au total, la France devrait produire 250 millions de doses sur son territoire en 2021. Ce chiffre ne prend pas en compte la mise au point des vaccins de Sanofi et de CureVac en attente d’une homologation européenne même si des accords pour une mise en flacon en France ont déjà été signés. Au moins quatre sites français seront impliqués dans cette chaîne de production.

L’AstraZeneca continue d’inquiéter. Le vaccin anglo-suédois est soupçonné d’être à l’origine de caillots sanguins qui ont causé la mort de sept personnes au Royaume-Uni et dequatre en France. Mercredi 7 avril, l’Agence européenne des médicaments a reconnu qu’il « existait un lien » entre l’injection du produit, depuis renommé Vaxzevria, et ces complications. Avec 30 cas pour 5 millions de personnes vaccinées en Europe, elles restent un « effet secondaire très rare ». Un par un, les pays européens limitent cependant son utilisation. Les cas de thromboses s’étant déclarés chez des personnes de moins de 60 ans, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne le réservent aux plus de 60 ans, la Belgique et la France aux plus de 55 ans, et le Royaume-Uni aux plus de 30 ans. En France, la Haute Autorité de santé va recommander une deuxième dose d’un autre vaccin pour les moins de 55 ans. Outre-Atlantique, les États-Unis envisagent eux de se passer du vaccin.

Répartition des doses de vaccin sous tension au sein de l’UE. Après deux jours de négociation tendue, 19 pays de l’Union européenne ont accepté de témoigner leur solidarité avec la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, la Lettonie et la Slovaquie. Ces cinq pays, en manque de doses, vont recevoir leur prorata des 10 millions de vaccins Pfizer BioNTech et vont se partager environ 2 millions de doses supplémentaires accordées par leurs partenaires. Les 15 autres pays devront donc se partager environ 6 millions de doses. L’Autriche, la Slovénie et la République tchèque, ont refusé de se montrer solidaires et ont exigé de recevoir leur prorata des 10 millions de doses. Les dirigeants de ces pays estiment avoir été lésés par le système de répartition qui se fait au prorata de la population.

L’enquête menée par l’OMS n’a pas permis de déterminer l’origine de la Covid-19. Rendue le lundi 29 mars, l’étude, menée conjointement par l’Organisation mondiale de la santé et des experts chinois, privilégie l’hypothèse d’une transmission à l’homme par un animal intermédiaire. Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreysesus, a toutefois critiqué le manque d’accès aux données brutes autorisé par les autorités chinoises. Il réclame une nouvelle enquête sur l’hypothèse de la fuite du coronavirus d’un laboratoire en Chine, bien que le rapport estime cette possibilité « extrêmement improbable ».

Les élèves ciblés par les nouvelles mesures sanitaires. En plus de la fermeture des commerces non essentiels et des déplacements sans attestation limités à 10 kilomètres, les élèves doivent à nouveau s’adapter au distanciel. Une solution qui apporte son lot de problèmes. Dès le mardi 6 avril, de nombreux dysfonctionnements sur les espaces numériques de travail ont été signalés. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a d’abord pointé du doigt de possibles cyberattaques du Cned, puis une défaillance suite à l’incendie, en mars 2021, d’un centre de stockage de données. Il a finalement admis qu’il pouvait « y avoir des problèmes locaux liés à la saturation des réseaux », sur Franceinfo. Les vacances ont également été avancées au 12 avril sur pour l’ensemble des zones scolaires. Pour assurer la garde des enfants, les assistantes maternelles ont été maintenues en activité, un soulagement pour les parents mais pas pour les professionnelles qui auraient aimé avoir le choix.
Près de 12 millions d’élèves sont concernés par les cours en distanciel. Photo : Manuela Thonnel/EPJT

Concerts test reportés. Les concerts test qui devaient accueillir 5 000 personnes à l’Accor Hôtels Arena de Paris et deux fois 1 000 personnes au Dôme de Marseille sont repoussés au mois de mai suite aux nouvelles consignes sanitaires. L’Espagne a déjà organisé un concert de rock le samedi 24 mars à Barcelone avec 5 000 personnes testées et masquées. Le concours de l’Eurovision, prévu en mai au Pays-Bas, pourrait aussi se tenir avec un public test de 3 500 spectateurs. L’objectif de ces expériences cliniques est de mettre en place des protocoles sanitaires sûrs pour permettre aux concerts et au spectacle vivant de reprendre.

Le vaccin russe Spoutnik V fracture l’Europe. En Slovaquie, le Premier ministre, Igor Matovica, a été poussé à la démission, dimanche 28 mars, après avoir importé secrètement le vaccin russe. Au sein de l’Union européenne, Spoutnik V provoque de nombreuses tensions alors que l’Agence européenne des médicaments ne l’a toujours pas homologué. D’anciens pays communistes envisagent de l’utiliser, quitte à provoquer des crises politiques. De son côté, la chancelière allemande, Angela Merkel, est favorable à l’utilisation de Spoutnik V en Allemagne. La France se montre plus réticente. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, qualifie le vaccin russe de moyen de propagande. Selon la revue médicale The Lancet, le vaccin serait efficace à plus de 91,6 %.

Certains pays abandonnent progressivement leurs restrictions sanitaires. En Israël, plus de 50 % de la population a reçu la seconde dose du vaccin. Le pays le plus vacciné du monde a pu retrouver une vie presque normale, seuls certains lieux restent fermés. En Europe, le Portugal a entamé, lundi 5 avril, sa deuxième phase de déconfinement après presque trois mois : les musées, les monuments, les collèges, les commerces d’une superficie de moins de 200 mètres carrés et les terrasses ont rouvert. En Angleterre, la prochaine étape se profile pour le 12 avril, avec l’ouverture des commerces non essentiels et des terrasses. Dans la majorité des pays, les frontières restent fermées ou les arrivants étrangers ne sont pas soumis à une quatorzaine.

Un rapport sur la surmortalité due à la Covid. France Stratégie a publié son rapport de comparaison internationale de la surmortalité due à la Covid, un an après le début de la pandémie. Si tous les pays ne sont pas représentés, la Chine et le Brésil par exemple, l’étude montre que l’Europe est la deuxième zone du monde la moins touchée, après l’Extrême-Orient. Et en Europe, ce sont les pays du Nord-Ouest qui s’en sortent le mieux. La France apparaît comme moins touchée que la moyenne européenne. L’Extrême-Orient et la zone Pacifique n’ont, elles, enregistrés aucune surmortalité due à la Covid. L’étude montre également que les régions et pays insulaires ou aux frontières « à faible porosité » s’en sortent mieux que les autres.

Des personnes non prioritaires parviennent à être vaccinées. Alors que la campagne de vaccination s’accélère, certaines injections ont posé question. Bien que n’entrant pas dans les critères du calendrier de vaccination définis par le gouvernement, certaines personnes ont réussi à obtenir une première dose de vaccin, ce qui est illégal. Certains y parviennent grâce à des fausses ordonnances ou des arrangements. D’autres en bénéficiant simplement des doses en trop restantes à la fin de la journée. Mais certains membres du personnel soignant l’autorisent ou la tolèrent, principalement pour éviter le gaspillage, après un contexte de pénurie des doses.

MONDE

Photo : Leon NEAL/AFP

Le Royaume-Uni pleure le prince Philip. Des fleurs ornent les grilles du palais de Buckingham ce vendredi 9 avril. Les drapeaux ont été mis en berne pour rendre hommage au duc d’Edimbourg, décédé à l’âge de 99 ans, à deux mois de son centenaire. Hospitalisé au mois de février, il avait subi une intervention pour un problème cardiaque. Il était le « roc, la force et le soutien » au quotidien de la reine Elizabeth II et un symbole pour l’ensemble des Britanniques. Le Premier ministre Boris Johnson s’est exprimé devant le 10 Downing Street. Comme de nombreux dirigeants du monde entier, il a salué la vie et le travail « extraordinaires » du prince Philip.

Procès de Derek Chauvin : l’ex-policier accablé par sa hiérarchie. Le chef des forces de l’ordre de Minneapolis a déclaré, lundi 5 avril, qu’en exerçant une pression trop longue sur le cou de George Floyd, Derek Chauvin avait « violé les règles » et « les valeurs » de la police. Un témoignage fort : aux Etats-Unis les policiers qui font un usage excessif de la force sont rarement lâchés par leurs supérieurs, et sont encore moins souvent poursuivis par la justice. Quelques jours auparavant, les témoins de l’agonie de l’Afro-Américain ont livré des témoignages bouleversants. Tous se désolent de ne pas avoir pu le sauver. « Certaines nuits, je reste éveillée et je m’excuse auprès de George Floyd de ne pas avoir fait plus », a confié en pleurs Darnella Frazier, la jeune femme qui a filmé la scène avec son téléphone. Le verdict est attendu pour fin avril.

Nouvel escalade de violence en Birmanie. Des manifestations toujours plus meurtrières, des frappes aériennes qui visent l’État Karen, des populations contraintes de fuir, la répression sanglante des forces de sécurité birmanes ne faiblit pas. Plus de 600 civils ont été tués depuis le coup d’État du 1er février, selon l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP) et plus de 2 800 personnes arrêtées. À Londres, l’ambassade de Birmanie a été verrouillée, mercredi 7 avril, par des diplomates proches de la junte militaire. Ils en ont refusé l’accès à l’ambassadeur Kyaw Zwar Minn, soutien d’Aung San Suu Kyi, et l’ont démis de ses fonctions. Des « actions d’intimidation » condamnées par le Royaume-Uni, qui a annoncé offrir sa protection à l’ambassadeur. Face à l’inquiétude grandissante de la communauté internationale, Christine Schraner Burgener, l’émissaire de l’ONU pour la Birmanie, va entamer une tournée diplomatique en Asie pour tenter de trouver une issue à la crise.

Alors qu’il obstruait le canal de Suez depuis le 23 mars, le porte-conteneurs « Ever-Given » a été remis à flot une semaine plus tard. Les 422 navires en attente, transportant 26 millions de tonnes de marchandises, ont finalement pu traverser le canal, a annoncé l’Autorité du canal de Suez (SCA) samedi 3 avril. Photo : Ahmed HASAN/AFP. 

4,2 millions d’hectares de forêts tropicales détruits en 2020. C’est 12 % de plus qu’en 2019, selon le rapport annuel du Global Forest Watch. Si l’agriculture en est la cause principale, sont également pointées du doigt les vagues de chaleur et la sécheresse à l’origine de nombreux incendies. Ces quelque millions d’hectares partis en fumée, ce sont 2,64 gigatonnes de CO2 qui ont été libérées. Selon les défenseurs de l’environnement, la déforestation favorise certaines catastrophes naturelles. En témoignent les récents glissements de terrain et les inondations qui ont causé la mort d’une centaine de personnes en Indonésie et au Timor Oriental. « Elle [la forêt] ne peut plus jouer ce rôle d’éponge parce que la végétation a disparu », explique Églantine Goux-Cottin, présidente d’Ingénieure conseils en environnement et foresterie (ICEF).

Etats-Unis : Joe Biden dévoile un plan d’investissement massif. Avec son programme, baptisé « Build Back Better » (« Reconstruire mieux »), le président américain prévoit d’investir dans les infrastructures du pays à hauteur de 2 300 milliards de dollars. « C’est un investissement dans l’Amérique comme il n’en arrive qu’une fois par génération », a-t-il lancé le 1er avril. Son plan est axé sur la réparation des routes et des ponts, le développement de l’accès à Internet en haut débit et la hausse des dépenses dans la recherche et le développement. L’objectif de Joe Biden : moderniser le pays, créer de l’emploi et surtout « gagner » face à la Chine. Les investissements devraient s’étaler sur huit ans et seront financés par une hausse de l’impôt sur les sociétés de 21 % à 28 %.

Vjosa Osmani, élue présidente du Kosovo. Issue de la Ligue démocratique du Kosovo (LDK, centre droit), la juriste de 38 ans a recueilli, dimanche 4 avril, une majorité simple de 71 voix sur 120 députés au parlement, lors du troisième tour de scrutin. Engagée dans la lutte contre la corruption aux côtés d’Albin Kurti, le nouveau Premier ministre réformiste de gauche, elle représente une nouvelle génération de politiques. Son élection confirme également la montée en puissance des femmes sur la scène politique d’un pays dominé par les idées patriarcales. Elles représentent 6 des 15 ministres que compte l’actuel gouvernement et le tiers des 120 députés de l’Assemblée. « Les femmes ont le droit d’être là où elles le veulent », a déclaré Mme Osmani.

Affront protocolaire infligé à Ursula von der Leyen en Turquie. Sur des images tournées, mardi 6 avril à Ankara, la présidente de la Commission européenne apparait assise en retrait sur un divan lors d’une réunion des présidents des institutions de l’UE avec M. Erdogan. Le président du Conseil européen, Charles Michel, et le président turc se sont, eux, assis sur les deux seuls fauteuils à disposition. La scène a été vécue comme un affront par Ursula von der Leyen, alors que le climat est déjà tendu entre l’UE et la Turquie. Les Européens s’inquiètent des violations des droits fondamentaux en Turquie, et notamment de la décision du président Erdogan de quitter la convention d’Istanbul sur la prévention de la violence contre les femmes et les enfants.

Sofagate : Ursula von der Leyen laissée sans siège face à Erdogan. Vidéo : France 24. 

Des émeutes secouent l’Irlande du Nord. Le Premier ministre Boris Johnson et son homologue irlandais, Micheál Martin, ont appelé, jeudi 8 avril, au calme et ont dénoncé « des violences inacceptables » dans plusieurs villes de la province britannique. Leur déclaration intervient après que des manifestants ont lancé des cocktails Molotov et qu’un bus a été incendié à Belfast. Ailleurs, des véhicules ont été incendiés, une cinquantaine de policiers et des civils ont été blessés. L’entrée en vigueur du Brexit et, surtout, l’introduction de contrôles douaniers qui établissent une frontière commerciale en mer d’Irlande, ont ravivé des tensions dans les communautés loyales à la couronne britannique. Celles-ci se sentent trahies par le gouvernement.

Jair Bolsonaro remanie son gouvernement. En remplaçant six ministres lundi 29 mars, le président brésilien a opéré le plus grand remaniement ministériel depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2019. Une façon de se rapprocher du « Centrão », un groupe de parlementaires centristes qui proposent leur soutien en échange de postes importants. Sont notamment concernés par ces départs : le ministre des Affaires étrangères Ernesto Araujo, remplacé par Carlos Alberto Franco França ; le ministre de la Justice André Mendonça, remplacé par Anderson Gustavo Torres. Le départ de Fernando Azevedo Silva du ministère de la Défense au profit de Walter Souza Braga Netto a entrainé la démission des chefs des trois forces de l’armée de l’air, de terre et de la marine, une grande première.

La Chine resserre à nouveau son emprise sur Hongkong. Le comité permanent du parlement chinois a voté, mardi 30 mars, une réforme radicale du système électoral hongkongais. Désormais, les candidatures pour les élections législative de l’ex-colonie britannique devront être validées par un comité acquis au pouvoir chinois. Cette décision devrait entraîner une marginalisation totale des candidats prodémocraties. Elle est un pas de plus dans la reprise en main d’Hongkong par le pouvoir chinois, après l’immense mouvement contestation de 2019. « La politisation excessive de la société et le clivage interne qui a déchiré Hongkong vont pouvoir être atténués », a déclaré Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif hongkongais.

Des chars ont transporté, samedi 3 avril, 22 momies de rois et de reines de l’Égypte antique dans les rues du Caire. Une parade spectaculaire du musée égyptien du Caire de la place Tahrir vers le nouveau musée national de la civilisation égyptienne (NMEC), où elles reposeront désormais. Photo : Khaled DESOUKI / AFP.

Vladimir Poutine pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2036. Lundi 5 avril, le président russe a signé une loi lui permettant de se présenter pour deux autres mandats présidentiels. Le texte avait été adopté par le parlement en mars, après un référendum constitutionnel organisé en juillet 2020. À la tête du pays depuis 2000, il aurait dû se retirer à la fin de son mandat actuel en 2024. Une mainmise dénoncée par Alexeï Navalny, son principal opposant, en grève de la faim depuis le 31 mars pour protester contre ses conditions de détention dans le camp de Pokrov. Perte de poids, perte de sensations dans les mains et les jambes, absence d’accès aux soins, l’état de santé de l’opposant russe ne cesse de se dégrader.

FRANCE

L’ENA remplacée par l’ISP. Emmanuel Macron a présenté sa réforme de la haute fonction publique, qui comprend le remplacement de l’École nationale d’administration par un nouvel institut du service public. Il devra « sélectionner des profils moins déterminés socialement », a déclaré Emmanuel Macron. Le futur institut assurera le socle de formation commun de tous les élèves administrateurs de l’État. Qu’ils soient préfets, ambassadeurs, recteurs ou directeurs des administrations et des grands corps. Il faut « réconcilier nos concitoyens avec le sommet de l’État et, ce faisant, avec l’action publique », a ajouté le président de la République. L’ISP sera également le centre de formation continue des hauts fonctionnaires. Les jeunes diplômés de l’ISP ne pourront pas être propulsés à des postes à haute responsabilité : ils devront d’abord passer plusieurs années dans des fonctions opérationnelles sur le terrain avant de pouvoir accéder aux postes de direction. Ce changement est symboliquement très fort car il consiste à revenir sur l’ordonnance du 9 octobre 1945, qui organisait la haute fonction publique au sortir de la guerre. L’ISP intégrera un tronc commun à 13 écoles de service public.

Les laboratoires Servier condamnés pour tromperie aggravée et homicides involontaires. Ils étaient accusés d’avoir causé la mort de centaines de personnes dans l’affaire du Médiator. Le scandale sanitaire qui a secoué la France il y a dix ans connaît enfin une issue après un procès de cinq cent dix-sept heures. Les laboratoires ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2,718 millions d’euros. Environ 180 millions d’euros de dommages et intérêts ont eux été attribués aux victimes en réparation des préjudices subis, selon les premières estimations. Les laboratoires Servier ont tout de même été relaxés des délits d’obtention indue d’autorisation de mise sur le marché et d’escroquerie. Ce à quoi le parquet de Paris a fait appel. L’instruction pour homicides et blessures involontaires est quant à elle toujours en cours et devrait donner lieu à un second procès.

Irène Frachon est la première a avoir alerté sur les conséquences néfastes du Médiator. La pneumologue au CHU de Brest, après le procès, estime « le jugement très insatisfaisant car il a déclaré Servier coupable mais ne l’a pas puni ».  Photo : Thomas Coex/AFP

L’implication indéniable de la France dans le génocide rwandais de 1994. Un groupe de chercheurs, réuni pour analyser le rôle de la France dans le génocide au Rwanda, a rendu son rapport au président de la République. Dans ce travail de deux ans, commandé par Emmanuel Macron, le gouvernement d’Édouard Balladur et François Mitterrand y sont incriminés. Il démontre combien ces derniers sont restés aveugles, à l’époque. Les quatorze historiens mettent en avant le fait que la France a mis bien trop de temps à agir face au massacre qui a couté la vie à 800 000 personnes. L’équipe de recherches affirme cependant que l’État Français ne peut pas être accusé de complicité. Des propos contestés par d’autres historiens qui ne faisaient pas partie du comité des quatorze. Notamment le directeur de recherche au CNRS, François Graner, qui a eu accès aux archives militaires françaises et qui affirme que :  « La politique française qui a été menée est une complicité de génocide, au sens précis de soutien actif, en connaissance de cause. »

Sauver Air France. La Commission européenne a approuvé le projet de l’État d’accorder jusqu’à 4 milliards d’euros d’aides à Air France. L’objectif est de recapitaliser la compagnie aérienne mise à mal par l’épidémie de Covid-19 et l’effondrement du trafic passagers. Le prêt d’État sur quatre ans accordé à l’entreprise sera « transformé en participation de l’État, en fonds propres de l’État », a expliqué sur France Inter le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. « C’était une aide provisoire [mais] ces 3 milliards vont devenir une aide définitive », a-t-il résumé. L’État sera autorisé à monter à un peu moins de 30 % du capital d’Air France, contre 14,3 % aujourd’hui. En contrepartie, l’entreprise devra céder 18 créneaux de vols à d’autres compagnies à l’aéroport de Paris Orly, a précisé Bruno Le Maire. Selon la Commission, KLM, le partenaire néerlandais au sein du groupe Air France-KLM, ne bénéficiera pas de l’aide de l’État français.

Le Sénat vote contre le port du voile en sortie scolaire. Le Sénat a voté en faveur d’un amendement du projet anti-séparatisme. L’amendement en question a pour but d’interdire le port de signes religieux des accompagnants lors des sorties scolaires. Le projet a été adopté avec 177 voix pour et 141 contre. Il a divisé les groupes centristes et indépendants. Le Sénat, a majorité de droite, va ainsi à l’encontre des positionnements du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur la question. Celui-ci a d’ailleurs pris la parole après la séance concernant cette décision et a assuré qu’elle sera censurée par le Conseil constitutionnel. Le débat réside principalement dans la considération de ces accompagnants : sont-ils des collaborateurs occasionnels du service public soumis au principe de neutralité ou restent-ils des usagers du service public libres de leurs choix. 

Le #saccageparis et le compte @saccaparis font de plus en plus de bruit sur les réseaux sociaux. La ville de Paris est pointée du doigt sur la toile pour sa saleté. En quelques heures, le 3 avril 2021, près de 19 000 messages ont été publiés sur Twitter. Capture d’écran du compte @saccageparis /Twitter

La justice du côté de Sandra Muller dans l’affaire #BalanceTonPorc. Le tweet de la journaliste dénonçant le comportement d’Éric Brion, ex-patron d’Équidia, publié le 13 octobre 2017, lui avait valu en septembre 2019 une condamnation pour diffamation. Un jugement révisé le mercredi 31 mars par la cour d’appel de Paris. Celle-ci a infirmé le jugement du tribunal correctionnel de Paris. La cour ne conteste pas le caractère diffamatoire des tweets de Sandra Muller, mais a estimé qu’ils avaient été publiés dans le cadre d’un débat d’intérêt général. La portée de cette décision de justice est symboliquement forte. Avec le hashtag #Balancetonporc, la journaliste a initié un immense mouvement de libération de la parole des femmes en France.

Un nouveau manifeste des 343. Une tribune a été publiée sur le site du Planning familial, signée par 343 femmes, qu’elles soient militantes féministes, musiciennes, actrices ou politiques. Elles réclament l’allongement des délais de recours à l’IVG en France, de douze à quatorze semaines. Ce texte est publié à la veille du cinquantième anniversaire du Manifeste des 343, dans lequel des femmes célèbres ou anonymes déclaraient avoir avorté illégalement et qui a marqué l’histoire du droit à l’avortement en France. Aujourd’hui, « nous n’avons pas encore acquis la propriété pleine et entière de nos corps. Le patriarcat freine nos choix », écrivent les signataires. En février dernier, le retrait d’une proposition de loi pour allonger le délai d’accès à l’IVG de douze à quatorze semaines de grossesse a provoqué des remous à l’Assemblée nationale. Le groupe socialiste a dû y renoncer en raison des nombreux amendements déposés par la droite, accusée d’obstruction.

Des dîners clandestins révélés par centaines. Alors que la polémique enflait après la diffusion d’un reportage de M6 sur des dîners clandestins, le ministère de l’Intérieur a fait savoir que 7 345 restaurants ont été contrôlés depuis le 30 octobre dans la capitale. À la suite des contrôles, 300 contraventions pour ouverture irrégulière ont été dressées et près de 1 000 clients ont été verbalisés. Le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du palais Vivienne, est lui mis en cause par le reportage de M6 pour l’organisation de dîners clandestins à Paris. Il a même évoqué avoir dîné avec un certain nombre de ministres, avant de se rétracter, évoquant une plaisanterie. Les membres du gouvernement font bloc et affirment qu’aucun représentant de l’État ne s’est jamais joint à ces repas. Mais la chaîne affirme que des sources en off ont confirmé « la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners ». Une enquête a été ouverte pour « mise en danger de la vie d’autrui » et de « travail dissimulé », afin de vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants.

Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy, dénoncés dans le reportage de M6 pour avoir organisés des repas clandestins sont désormais en garde à vue. Capture d’écran du documentaire M6/EPJT

L’armée française aurait bien commis une bavure au Mali. Une enquête de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali assure que la frappe du 3 janvier sur le village de Bounti dans le cadre de l’opération Barkhane a tué des civils. Ce que l’armée française réfute en contestant la méthodologie du rapport. Selon ce document, la frappe française aurait tué au moins vingt-deux personnes, dont dix-neuf civils. Seules trois de ces victimes auraient été des membres d’un groupe armé terroriste, en l’occurrence la katiba Serma, la plus puissante alliance djihadiste au Sahel. Le ministère français des Armées, de son côté, a vivement réagi au contenu du rapport. Tout en prenant soin de « saluer le fait qu’une mission de l’ONU puisse enquêter en toute indépendance, condition essentielle de la vitalité des valeurs et du respect des principes démocratiques auxquels la France est fermement attachée », il s’est dit strictement opposé aux conclusions de l’enquête onusienne.

Du nouveau dans l’affaire Estelle Mouzin. Des fouilles sont en cours pour vérifier les dires de l’ex-femme de Michel Fourniret. L’avocat du père de la victime affirme qu’elle a avoué avoir joué un rôle dans la séquestration de la fillette. Elle aurait aussi donné de nouvelles indications à la police concernant le lieu où se trouverait le corps. Monique Olivier a assuré qu’elle était bien présente au moment où Estelle a été kidnappée et qu’elle pouvait apporter des informations supplémentaires sur l’affaire. Des nouvelles révélations inespérées, plus de dix-huit ans après la mort de la petite fille. Des recherches avaient eu lieu récemment pour enfin retrouver le corps d’Estelle Mouzin mais s’étaient conclues sans résultat. Monique Olivier avait été conduite sur place et ce n’est qu’après une longue audition qu’elle aurait révélé ces informations, que les enquêteurs comptent exploiter le plus possible.

Du mieux en perspective pour les aides à domicile. Le salaire des aides à domicile devrait être revalorisé grâce à des subventions en octobre 2021. Cette subvention serait attribuée selon les années d’ancienneté de chaque salarié qui travaillent pour des personnes handicapées ou âgées. Une aide qui représente une enveloppe de 300 millions d’euros par an, à la charge des départements. L’État s’engage tout de même à y participer à hauteur de 50 %. Une décision encore en réflexion, car l’Assemblée des départements de France (ADF) n’a pas encore accepté cette proposition. Frédéric Bierry, chargé des questions sociales à l’ADF a déclaré que « le gouvernement ne peut pas demander aux départements de payer s’il ne met pas davantage sur la table ». Un changement concret a lui a cependant eu lieu pour les aides à domicile. Elles pourront désormais hériter de leurs employeurs décédés. Le Conseil constitutionnel a déclaré contraire au droit de propriété l’impossibilité qu’ont les personnes âgées de donner ou de léguer leurs biens à leur aide à domicile. Une décision prise après qu’une jeune avocate, Camélia Navarre, ait décidé de poser aux juges une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Elle a permis d’invalider l’article de la loi du 28 décembre 2015, qui visait à prévenir la captation des biens des personnes âgées par les personnes qui travaillent pour elles.

LOISIRS

Équipes de France de rugby : elles rigolent, ils pleurent.​ Pour leur centième match dans le tournoi des Six Nations depuis 1999, les féminines ont parfaitement lancé cette édition 2021. Dans un match à sens unique face au Pays-de-Galles, les tricolores ont inscrit huit essais et l’ont emporté 53 à 0. Leurs homologues masculins ont quant à eux eu moins de réussite. Ils auraient pu remporter la compétition en cas de succès avec 21 points d’écart et quatre essais inscrits mais ils ont échoué. Ce sont leurs adversaires écossais qui ont remporté ce dernier match au Stade de France (27-23). La rencontre avait été décalée à cause de cas de Covid-19 parmi le XV de France. Les Tricolores terminent finalement deuxième du tournoi.

Premier bilan pour le #MeToo du sport. La deuxième Convention nationale de prévention des violences dans le sport a rendu ses premières conclusions vendredi 2 avril. L’initiative avait été lancée il y a un an par la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu, après le témoignage de plusieurs sportifs dont l’ancienne patineuse Sarah Abitbol. Pour l’instant, 421 personnes ont été mises en cause pour des faits de violence (96 % d’hommes) dont 245 éducateurs sportifs. Au total, 48 fédérations différentes sont concernées. Les victimes sont à 83 % des femmes et 82 % d’entre elles étaient mineures au moment des faits. Pour lutter contre ces violences, la ministre a mis en place des référents dans les fédérations qui doivent s’occuper des procédures et informer l’État en cas de poursuites disciplinaires.

Les Français, Fabio Quartararo et Johann Zarco, ont réalisé un doublé inédit lors du Grand Prix moto de Doha. Jamais deux Tricolores n’avaient réussi à finir aux deux premières places d’une course et il faut remonter à 1954 pour voir deux français sur le même podium. Johann Zarco profite de ce résultat pour s’emparer de la tête du championnat. Photo : Karim Jaafar/AFP

Les annonces d’annulation ou de report de festivals se multiplient. Le Main Square d’Arras, l’Art Rock de Saint-Brieuc, Lollapalooza  à Paris, les Eurockéennes de Belfort ou encore le festival Beauregard dans le Calvados : aucun de ces événements musicaux ne donnera rendez-vous à son public cet été. Impossible pour les organisateurs de s’adapter au protocole imposé par le ministère de la Culture le 18 février, celui d’une jauge de 5 000 personnes maximum, assises, sans espace de restauration ni buvette. Le tout conditionné à l’amélioration de la situation sanitaire du pays. L’épidémie de la Covid-19 a aussi eu raison du festival de la BD d’Angoulême, ou de la Japan Expo, le plus grand festival consacré à la culture japonaise en Europe.

Le festival Paroles Citoyennes tient en ligne sa quatrième édition. Retransmis depuis le théâtre Antoine et le théâtre Libre et Scène Libre à Paris, le festival propose jusqu’au 28 avril, à un public distancié, du théâtre, des concerts et des lectures. Pour renouer avec les spectateurs, l’événement est diffusé en direct sur Facebook pour un prix de 8,99 euros la séance. L’avantage du streaming, surtout en période de restrictions sanitaires, est de pouvoir s’adresser à un public large. Chaque représentation se prolonge par une table ronde, permettant aux internautes d’intervenir en posant des questions en direct aux comédiens et aux metteurs en scène.

Les dessinateurs Plantu et Willem prennent leur retraite. Jean Plantureux, dit Plantu (ci-dessous), avait annoncé en janvier qu’il prendrait sa retraite le 31 mars 2021. C’est ce qu’il a fait après quarante-neuf années passées au Monde. Pour lui succéder, le journal a décidé de faire appel aux membres du collectif international Cartooning for peace qu’il a cofondé. Son homologue de chez Libération, Bernhard Willem Holtrop, couramment appelé Willem, a décidé de quitter sa rédaction le même jour après quarante années de dessins. C’est l’illustratrice Coco qui a la tâche de le remplacer. Les deux caricaturistes ont eu le droit à un numéro spécial pour leurs derniers coups de crayons dans ces deux grands quotidiens nationaux.

Photo : Jérémy Barande/Wikimedia Commons

Quand le sport rencontre la géopolitique. Lors des phases de qualification à l’Euro 2021, plusieurs joueurs et équipes nationales de football, à l’instar de la Norvège, ont appelé au boycott de la prochaine Coupe du Monde au Qatar. L’émirat est mis en cause après les révélations sur les travailleurs morts dans les chantiers de stades prévus pour le Mondial. Une autre polémique remue le monde du sport. Le Comité olympique australien est pointé du doigt en raison de son partenariat avec Asics pour les jeux de Tokyo. L’équipementier censé habiller les athlètes australiens est accusé d’utiliser du coton du Xinjiang en dépit des inquiétudes relatives au travail forcé des Ouïghours dans la province chinoise.

La série médicale « Hippocrate » de retour sur Canal+ pour une deuxième saison. Le second volet de la série de l’ancien médecin Thomas Lilti résonne avec l’actualité. Les 8 épisodes de 52 minutes, toujours plus haletants et réalistes, plongent les téléspectateurs dans le quotidien du service d’urgence de l’hôpital Poincaré et celui des internes Chloé (Louise Bourgoin), Alyson (Alice Belaïdi) et Hugo (Zacharie Chasseriaud). La série aborde notamment la question taboue du tri des malades. Le tournage de la saison, entamé à la mi-janvier 2020 à l’hôpital Robert-Ballanger à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avait été interrompu par le premier confinement jusqu’à fin juin.

Le chanteur suisse Patrick Juvet est décédé à son domicile à Barcelone jeudi 1er avril. La star du disco, âgée de 70 ans, laisse derrière elle une chanson culte : « Où sont les femmes ? » Vidéo: François Miet/YouTube

Le Louvre dévoile ses collections en ligne. Toujours fermé au public, le plus grand musée du monde a dévoilé 482 000 œuvres sur Internet, soit 75 % de son fonds. La base Atlas, remplacée par cette gigantesque base de données, n’en comptait que 30 000. Ces œuvres sont consultables sur le site Collections.louvre.fr. Les œuvres, récupérées en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale et confiées au musée dans l’attente d’une restitution à leur légitime propriétaire, sont mises à disposition sur le site. On y trouve aussi les chefs-d’œuvre du musée Eugène-Delacroix, rattaché au Louvre depuis 2004, ainsi que les sculptures du jardin des Tuileries et du Carrousel. Le spectateur peut alors se promener en ligne dans les allées du palais pour y découvrir les œuvres et leur histoire.

Le Paris Saint-Germain bat le Bayern. Face à un tenant du titre invaincu depuis 19 matchs dans la compétition, les Parisiens ont déjoué les pronostics et se sont imposés 3-2 en quart de finale aller de Ligue des champions. Kylian Mbappé a inscrit un doublé tandis que Neymar Jr a délivré deux passes décisives. Le PSG a aussi pu compter sur son gardien costaricain Keylor Navas qui a réalisé 10 arrêts durant la rencontre. Il s’agit du premier succès lors d’un quart de finale à l’extérieur en Ligue des champions de l’histoire du club de la capitale. Les joueurs, entraînés par Mauricio Pochettino, devront confirmer leur belle performance au match retour mardi 13 avril pour espérer se qualifier en demi-finale.

INSOLITE

La justice interdit les baskets sataniques de Lil Nas X. La marque Nike a porté plainte contre des baskets co-réalisées par le rappeur. Elle accuse la société qui les commercialise, MSCHF, de contrefaçon et de dilution de la marque. Le modèle est une basket Air Max 97 fabriquée par Nike, à laquelle a été ajouté des signes rappelant le diable comme un pentagramme (étoile à cinq branches). Une goutte de sang humain a aussi été injectée dans les 666 exemplaires fabriqués, le nombre de Lucifer. Le jour de la mise en vente, Nike a intenté une action contre l’entreprise. Les baskets ayant toutes été vendues le jeudi 1er avril, un juge a interdit leur expédition. MSCHF avait déjà  conçu les « baskets de Jésus », des Nike Air Max 97 blanches, qui contenaient de l’eau bénite dans la semelle.

Au Japon, des repas à 460 euros sont servis dans un avion au sol. Fin mars, une soixantaine de clients ont pu déguster un plat gastronomique à bord d’un Boeing 777… immobilisé sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo. Aucune ceinture de sécurité requise pour ces « passagers » en première classe ! Les billets de ce « restaurant avec des ailes »  se sont vendus en une journée. Devant ce succès, l’opération devrait être reconduite par la compagnie aérienne All Nippon Airways. Quelque 22 déjeuners et dîners sont déjà prévus en avril, d’une durée de trois heures chacun.

La Creuse va accueillir les plus belles coupes mulet. Les plus belles coupes mulets se donnent rendez-vous le 26 juin prochain à Champagnat, dans la Creuse, si les conditions sanitaires le permettent. Cette coupe de cheveux, pourtant passée de mode depuis plus de vingt ans, revient en force depuis quelques mois. Elle consiste à porter ses cheveux courts à l’avant tout en les laissant beaucoup plus longs à l’arrière. À noter pour l’occasion la présence du Breton Gauthier Istin, sacré champion d’Europe de la coupe mulet lors d’un festival à Bruxelles en 2019.

TELEX

Coronavirus : Les autotests seront disponibles dès le 12 avril dans les pharmacies françaises. Le bilan des morts de la Covid-19 au Mexique serait beaucoup plus élevé qu’annoncé et dépasserait celui du Brésil. L’OMS a recommandé de ne pas utiliser l’ivermectine, un antiparasitaire, pour les patients atteints de la Covid-19 à l’exception d’essais cliniques. Au Maroc, plus de 7 % de la population a déjà reçu deux doses de vaccin anti-Covid 19 soit le double de la proportion en France, où la campagne a pourtant démarré un mois plus tôt. ◊◊◊ Monde : Le président israélien, Reuven Rivlin, a désigné mardi 6 avril Benyamin Netanyahou pour former un gouvernement mais celui-ci peine à réunir une majorité derrière lui. L’épidémie de Covid-19 provoquera  un “baby crash” mondial en 2021, d’après les chercheurs. Interrompue sous la présidence de Donald Trump, l’aide des États-Unis aux Palestiniens va reprendre. Son montant s’élève à 197 millions d’euros. Washington et Bagdad se sont accordés, mercredi 7 avril, sur le retrait des dernières troupes combattantes américaines en Irak, déployées pour combattre le groupe État islamique. ◊◊◊ France : Un an de prison ferme requis contre l’ancien PDG d’Ikea France, accusé d’espionnage sur ses salariés. Le militant Cédric Herrou, poursuivi pour « aide à l’entrée, à la circulation et au séjour irrégulier d’étrangers en France », définitivement relaxé par la Cour de cassation. Pierre Ménès, accusé d’agressions sexuelles, a été suspendu du Canal Football Club. Candidate à l’élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen va quitter la présidence du Rassemblement national après cet été. ◊◊◊ Loisirs : Le Franco-Camerounais Francis Ngannou est devenu dimanche 28 mars champion du monde de MMA dans la catégorie des poids lourds UFC face à l’Américain Stipe Miocic. La toute première version de La Recherche du temps perdu de Marcel Proust a été retrouvée et publiée sous le titre Les Soixante-Quinze Feuillets. Le film Colette, du nom de l’ancienne résistante âgée de 92 ans, est nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur court-métrage documentaire. Le CNC prévoit des dérogations pour permettre aux longs-métrages destinés aux salles de sortir sur petit écran pour éviter que trop de films ne sortent d’un coup au déconfinement.

Pin It on Pinterest

Share This