Les enseignants en grève contre le protocole sanitaire et Jean-Michel Blanquer ; un Américain reçoit un cœur de porc transgénique… le résumé de la semaine

Article, Carousel

A Marseille, manifestation des enseignants pour dénoncer « le désordre indescriptible » dû aux différents protocoles contre le Covid imposés par le ministère. le 13 janvier 2022. Photo : Clément Mahoudeau/AFP

France

Les enseignants en grève contre le protocole sanitaire et Jean-Michel Blanquer. Une importante grève des enseignants a eu lieu pour dénoncer les failles du protocole sanitaire, jeudi 13 janvier. Les critiques portent notamment sur les changements très (trop) fréquents de ce protocole. Les enseignants dénoncent également le manque de moyens donnés aux établissements pour faire face à la cinquième vague de Covid-19. Jean Castex, Premier ministre, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, ont rencontré les syndicats dans la foulée. Ils ont promis 5 millions de masques FFP2 pour les enseignants en maternelle, ainsi que plusieurs milliers de remplaçants pour faire face à la crise sanitaire. De nombreux manifestants appelaient à la démission du ministre, très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire.

Jean Castex et Jean-Michel Blanquer rencontrent les syndicats enseignants le soir de la manifestation du 13 janvier 2022. Photo : Thomas Coex/POOL/AFP

 Stéphane Claireaux, député LREM de Saint-Pierre-et-Miquelon, agressé. En marge des manifestations contre le pass sanitaire, le dimanche 9 janvier, l’élu à été pris à partie devant son domicile. Il a annoncé qu’il porterait plainte. Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Annick Girardin, ministre de la Mer, ont fait part de leur indignation. Depuis plusieurs années, les agressions envers les élus en général et ceux de la majorité en particulier se multiplient. Durant les onze premiers mois de 2021, 1 186 élus ont été pris pour cible, dont 162 parlementaires et 605 maires ou adjoints, d’après le ministère de l’Intérieur. En novembre, une référente a été désignée à l’Assemblée nationale pour « recueillir les signalements et conseiller les élus dans leurs démarches éventuelles ». Mardi 11 janvier, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a déclaré que 300 plaintes d’élus avaient été déposées depuis cet été.

Les hommes homosexuels peuvent donner leur sang quand ils le souhaitent. L’annonce du ministère de la Santé était attendue depuis de nombreuses années. Un arrêté publié mercredi 12 janvier entérine la décision qui prendra effet le 16 mars 2022. Les hommes homosexuels avaient été exclus du don du sang en 1983, au début de la pandémie de Sida. En 2016, ils ont à nouveau pu participer au don à condition de ne pas avoir eu de relation sexuelle pendant un an, période réduite à quatre mois et aujourd’hui supprimée. La décision ouvre la porte à de nouveaux dons qui seront bienvenus. L’Établissement français du sang s’inquiète en effet des « réserves faibles » de poches de sang.

Présidentielle 2022. Douze personnes, dont le député européen Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne), ont annoncé le jeudi 6 janvier qu’elles entamaient une grève de la faim. Un des objectifs est de pousser les partis de gauche à désigner un candidat commun à l’élection présidentielle. Elles souhaitent qu’ils participent au vote qui aura lieu du 27 au 30 janvier pour choisir une candidature unique à gauche sur le site de la Primaire populaire. Une initiative citoyenne qui revendique plus de 300 000 inscrits. L’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, a annoncé être candidate à cette primaire. Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts) et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ne s’y sont pas montrés favorables, mais leurs noms seront tout de même proposés au vote. De l’autre côté de l’échiquier politique, dimanche 9 janvier Guillaume Peltier a rejoint l’équipe de campagne d’Eric Zemmour dont il est devenu l’un des porte-parole. Exclu par Les Républicains (LR), il a cependant envoyé aux adhérents de ce parti un mail les enjoignant à rejoindre le candidat d’extrême droite. Christian Jacob, président des LR, a fait un signalement à la CNIL pour utilisation frauduleuse de fichier.

L’ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira, se lance dans la campagne présidentielle, même si elle n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature. Photo : Damien Meyer/AFP

Procès des attentats du 13 novembre : Mohamed Abrini, entre revendication et amnésie. L’homme a ouvert, le mardi 11 et le mercredi 12 janvier, la première phase d’interrogatoire des accusés des attentats de Paris, quatre mois après l’ouverture du procès. Le premier jour, le Belgo-Marocain de 37 ans, ami de Salah Abdeslam, a justifié les attentats : « C’est une réponse à la violence (…) Ceux qui se sont fait exploser, c’était une réponse aux bombardements. » A la question de savoir s’il condamne les attentats du 13 novembre, il répond : « Vous allez mieux dormir si je condamne ? » Très offensif le premier jour, il a été plus flou le second, expliquant ne pas se souvenir des détails. A la question de savoir s’il dit la vérité, il répond : « Vous savez, j’ai rien à perdre. Je vais sûrement prendre perpétuité. Après, j’ai un procès en Belgique où je vais sûrement prendre perpétuité aussi. Pourquoi je vous mentirais? »

Interdiction de la vente des fleurs de CBD, les vendeurs se rebiffent. Le 31 décembre, le gouvernement a mis fin au flou juridique autour du CBD. La vente des « fleurs et feuilles brutes sous toutes leurs formes » est désormais proscrite. Face à cette interdiction, les vendeurs, désemparés, tentent de faire suspendre cet arrêté. Le 7 janvier, le Conseil constitutionnel a rejeté une question prioritaire de constitutionnalité déposée par les commerçants à propos des critères de définition des stupéfiants. Le combat des vendeurs de CBD ne devrait pas s’arrêter là car la vente des fleurs constitue l’essentiel de leur chiffre d’affaires. Ils ont lancé plusieurs pétitions.

Monde

Un cœur de porc transgénique pour David Bennett et un grand pas pour la greffe. Cet homme, atteint d’une insuffisance cardiaque au stade terminal et d’une arythmie, n’était ni éligible à une transplantation de cœur conventionnelle ni à un système de pompe cardiaque. Condamné, il a donné son accord pour recevoir une xénotransplantation (greffe inter espèce) expérimentale. Lundi 10 janvier, une équipe de l’université du Maryland, aux Etats-Unis, a annoncé que cela faisait soixante-douze heures qu’un cœur de porc lui avait été greffé sans qu’il y ait de rejet hyperaigu de l’organe ou la présence de rétrovirus porcin. C’est une première mondiale. Les chirurgiens ayant dirigé l’opération, Bartley Griffith et Muhammad Mohiuddin, appellent tout de même à la prudence : même s’il s’agit d’une grande avancée scientifique, on manque encore de recul.

La Cédéao sanctionne le Mali. La communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest s’est réunie dimanche 9 janvier à Accra, la capitale du Gahna, pour lancer des négociations qui n’ont pas abouti. Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte militaire malienne qui a renversé le pouvoir en août 2020, n’a pas tenu sa promesse d’organiser des élections dans les dix-huit mois suivant son coup d’État. Il parle dorénavant d’un délai de cinq ans pour rendre le pouvoir au peuple. Ce que condamne fortement la Cédéao. Les sanctions sont tombées : aides financières coupées, avoirs gelés, frontières fermées… Les Etats-Unis et l’Union européenne approuvent les sanctions prises contre le Mali. Celles-ci risquent cependant de fragiliser le pays déjà en proie à la pauvreté.

Les pourparlers entre la Russie, l’Otan et les Etats-Unis au sujet de l’Ukraine s’enlisent. L’Occident s’inquiète de la présence de 10 000 soldats russes à la frontière ukrainienne. Lundi 10 janvier, Etats-Unis et Russie se sont retrouvés à Genève pour tenter de régler ce conflit diplomatique. Les négociations se sont poursuivies deux jours plus tard à Bruxelles lors du conseil de l’Otan et se sont closes à Vienne le lendemain. La Russie a qualifié ces pourparlers d’« d’infructueux ». Face à ce blocage, les Etats-Unis se disent prêts à « tous les scénarios » avec la Russie, que ce soit la reprise des négociations ou la mise en place d’une réponse plus ferme.

Des militaires des forces armées ukrainiennes dans une tranchée le long de la ligne de front avec les séparatistes soutenus par la Russie dans le sud-est de l’Ukraine, le 8 janvier 2022. Photo Anatolii STEPANOV/AFP

Abiy Ahmed, le Premier ministre Ethiopien, a libéré plusieurs figures de l’opposition. Il a aussi proposé la mise en place d’un dialogue avec la région du Tigré dans le cadre d’une réconciliation nationale. Depuis novembre 2020, une guerre civile à éclaté entre le gouvernement central d’Addis-Abeba et la région du Tigré, au nord du pays. Lors du Genna, le Noël éthiopien, l’ancien prix Nobel de la paix, a annoncé libérer 37 figures de l’opposition. Aucun cessez-le-feu n’a été déclaré mais Abiy Ahmed compte sur un dialogue interne au pays pour régler cette crise qui dure depuis quatorze mois. Reiss Anderson, présidente du conseil Nobel, rappelle qu’Abiy Ahmed a une « responsabilité particulière » dans la résolution du conflit en tant que lauréat du prestigieux prix.

Israël légalise la gestation pour autrui (GPA) pour tous. La GPA était autorisée depuis vingt-cinq ans mais réservée aux couples hétérosexuels et aux femmes ayant des difficultés à avoir un enfant. Le 12 janvier, la Cour suprême israélienne a élargi l’accès à cette procédure. Il est désormais possible pour les couples d’hommes, les personnes transgenres et les personnes célibataires d’engager les démarches pour se voir accorder une mère porteuse. La procédure est cependant très encadrée. Cette décision résulte de plusieurs années de mobilisation. En 2018, plus de 50 000 personnes sont descendues dans les rues de Tel-Aviv pour manifester en faveur de cette décision. Israël reste à ce jour le pays le plus avancé en la matière. Mais cette solution a un coût important, 75 000 dollars en moyenne soit environ 65 700 euros.

CORONAVIRUS

Didier Raoult donne toujours de la voix. Selon l’épidémiologiste controversé les vaccins « augmentent l’épidémie de Covid ». Une affirmation démentie par la cellule CheckNews de Libération qui explique qu’« aucune donnée ne semble traduire, à ce jour, une telle augmentation du risque infectieux ». Avec ses propos polémiques sur la crise de Covid-19, Didier Raoult ne s’est pas mis que la communauté scientifique à dos. Il est actuellement en froid avec sa fille, Magali Carcopino-Tusoli, spécialiste en médecine vasculaire. Celle-ci, qui a intégré les unités Covid-19 pour prêter main-forte à ses collègues dès le début de la crise sanitaire, s’est toujours opposée aux avis médicaux de son père. Elle a d’ailleurs porté plainte pour diffamation et injures à l’encontre d’un des proches de son père, le biochimiste Eric Chabrière. Mis à la retraite de son poste de praticien hospitalier en août dernier, rayé de ses cadres actifs de l’université d’Aix-Marseille, Didier Raout, 70 ans, reste toutefois directeur bénévole de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille jusqu’à la fin de l’année.

Protocole sanitaire à l’école, la valse des protocoles. Lundi 10 janvier, Jean Castex a annoncé de nouvelles règles. Les élèves devront toujours réaliser 3 tests de dépistage du Covid-19 s’il y a un cas positif dans leur classe. Mais des autotests suffisent désormais, alors qu’auparavant le premier test devait être un PCR, ce qui a provoqué de nombreux embouteillages dans les pharmacies et les laboratoires. Deux autotests supplémentaires devront toujours être réalisés deux et quatre jours après qu’un élève a été testé positif. Les parents peuvent se contenter d’une attestation sur l’honneur affirmant que leur enfant est négatif pour qu’il soit admis en classe. Enfin, si un cas positif est découvert durant la journée, les parents n’auront plus à aller chercher immédiatement leur enfant. Ils pourront simplement le récupérer à la fin de la journée. Les changements de protocoles et la difficulté de les mettre en place tant pour les enseignants que pour les parents sont, entre autres, à l’origine de la grève et des manifestations qui ont eu lieu le 13 janvier (voire rubrique France).

Le texte du pass vaccinal retourne à l’Assemblée. Le débat en commission mixte paritaire (CMP) devait aboutir à un accord entre députés et sénateurs. Mais un tweet de Bruno Retailleau, patron des Républicains au Sénat, se félicitant trop tôt d’un accord et des avancées du Sénat, a tout fait capoter. En effet, les élus de la majorité ont décidé de ne finalement pas s’accorder sur un texte « au rabais » et trop proche des termes des Républicains. Le texte de loi est donc reparti pour une nouvelle navette entre les deux chambres. Le sénateur de Vendée a expliqué, sur France Info, ne pas comprendre qu’un simple tweet puisse avoir de telles conséquences.

L’Italie introduit le pass vaccinal pour l’accès à certains lieux. Depuis lundi 10 janvier, un pass vaccinal, appelé « pass vert renforcé », doit être présenté pour accéder aux transports, aux hôtels, aux restaurants, aux foires, aux congrès et aux salles de sport. Une nouvelle mesure pour lutter contre la propagation du variant Omicron. Elle s’ajoute à l’obligation du port d’un masque FFP2. Pour obtenir ce pass vaccinal, deux options sont possibles : avoir un schéma de vaccination complet ou présenter un certificat de guérison du Covid-19 récent. Les lieux culturels ne sont pas concernés et restent accessibles sur présentation d’un simple pass sanitaire.

Fin du masque obligatoire dans les rues de Paris et des Yvelines. Le tribunal administratif de Paris a suspendu les arrêtés préfectoraux du 29 décembre 2021. Ces arrêtés imposaient le port du masque en extérieur dans la capitale et les Yvelines. Le Conseil d’État avait déjà estimé en début de semaine que l’obligation devait être limitée à certaines heures et certains lieux. Les tribunaux administratifs de Paris et de Versailles avaient été saisis par des professeurs de droit et des particuliers. Les juges ont conclu à une mesure « disproportionnée et non appropriée ». D’autres procédures similaires pourraient être initiées ailleurs en France.

 

Loisirs

Les autorités australiennes annulent le visa de Novak Djokovic pour la seconde fois. Une décision prise vendredi 14 janvier par le ministre de l’Immigration, Alex Hawke, après examen des informations fournies par le ministre de l’Intérieur et le joueur. La participation du numéro un mondial de tennis à l’Open d’Australie, qui doit débuter lundi 17 janvier, s’éloigne encore un peu plus. Selon la presse locale, Novak Djokovic et ses avocats vont faire appel de cette décision. En cas de refus, le Serbe devra quitter le pays. Cette affaire avait débuté après une exemption à la vaccination du joueur, un dispositif que les autorités australiennes ne reconnaissent pas.

Des réductions dans plus de 300 lieux culturels grâce au Pass Navigo. Depuis lundi 10 janvier, les 4 millions d’usagers de la célèbre carte de transport parisienne peuvent profiter de nombreux avantages. Ses détenteurs bénéficient désormais de tarifs réduits, visites gratuites, invitations aux vernissages et autres offres promotionnelles, notamment dans les cinémas, musées, théâtres et festivals. Le dispositif, pour le moment limité à certains lieux, a vocation à s’étendre à d’autres services culturels dans la capitale et en Île-de-France. L’offre ne s’applique pas au Pass Navigo Jour, Easy et Découverte.

La Coupe d’Afrique des nations fait son grand retour. Depuis dimanche 9 janvier 2021, le continent africain est en ébullition. La Coupe d’Afrique des nations (CAN), organisée tous les deux ans, se dispute cette année au Cameroun. Jusqu’au 6 février 2021, les meilleures sélections d’Afrique se défient sur le sol camerounais. Le pays hôte, tentera de remporter le sixième trophée de son histoire. L’Algérie, tenante du titre, reste cependant la favorite de cette 33e édition. Cet événement sportif est également synonyme de progrès. Pour la première fois depuis sa création, une femme va arbitrer des matchs. La Rwandaise Salima Mukansanga, 33 ans, est la première femme à briser les barrières de cette compétition très masculine.

Stromae au 20 heures de TF1 : le monde des médias divisé. Interviewé dimanche 9 janvier, l’artiste a répondu à une question de la présentatrice en chantant son Enfer, titre de son nouvel album où il raconte ses années de déprime passées dans l’ombre. Une mise en scène qu’Olivier Lamm, journaliste culture à Libération, a qualifiée d’« opération promotionnelle » qui met en cause la déontologie journalistique de la chaîne. Dans « L’édito Média » de la matinale de FranceInter, Sonia Devillers a elle salué un mélange des genres assumé qui repose sur la « lucidité du téléspectateur face à un artiste en promotion ». Enfin, Augustin Trapenard, lors de son émission « Boomerang », sur la même radio a rappelé que le travail des journalistes culturels avait forcément sa part de mise en scène.

 

 

Quentin Fillon Maillet de nouveau victorieux. Le Français conforte sa première place à la Coupe du monde de biathlon. Auteur d’un sans-faute sur le pas de tir (10/10), Fillon Maillet a remporté le sprint à Ruhpolding, en Allemagne, jeudi 13 janvier 2021. Il finit devant l’Allemand Benedikt Doll et le Biélorusse Anton Smolski. Les succès s’enchaînent pour le biathlète de 29 ans avec cette quatrième victoire de la saison. Il avait récupéré le dossard jaune de leader de la Coupe du monde de biathlon après sa victoire à Oberhof, dimanche 9 janvier. Deux autres Tricolores finissent dans le top 10 dont Eric Perrot. Ce jeune biathlète de 20 ans a réussi un exploit en remportant la huitième place pour la première fois de sa carrière. Il finit juste devant Simon Desthieux à la neuvième place.​ L’équipe de France féminine de biathlon n’est pas en reste. Elle est, elle, montée sur la plus haute marche du podium à Ruhpolding, vendredi.

Une controversée 79e cérémonie des Golden Globes. L’événement s’est tenu à huis clos dans la nuit du 9 au 10 janvier, à Beverly Hills, en Californie. La cérémonie, considérée comme l’une des plus prestigieuses du septième art, s’est déroulée dans un anonymat quasi total. Seul le palmarès a été dévoilé en ligne. L’Association de la presse étrangère de Hollywood, qui constitue le jury, est depuis plusieurs années visée par des accusations de racisme, de sexisme, de favoritisme et de corruption. Les longs-métrages The Power of the Dog, réalisé par Jane Campion, et West Side Story, réalisé par Steven Spielberg, ont fait un carton plein lors de cette cérémonie boycottée par Hollywood.

Nos chers disparus. Jean Maheu, ancien PDG de Radio France, qui dirigea également le Théâtre de la ville et le Centre Pompidou, est décédé dimanche 9 janvier, à l’âge de 90 ans.  Michael Lang, l’un des organisateurs du célèbre festival de musique Woodstock qui fit connaître en 1969 Janis Joplin, Jimmy Hendrix et tant d’autres, est décédé à l’âge de 77 ans d’un cancer à New York.  La chanteuse américaine Ronnie Spector, interprète de Be My Baby et leader des Ronettes, est décédée le 12 janvier à l’âge de 78 ans, des suites d’un cancer. Jean-Jacques Beineix, réalisateur de Diva, de 37°2 le matin, de La Lune dans le caniveau…, est décédé jeudi 12 janvier, à 75 ans. L’architecte catalan, Ricardo Bofil avait signé de grands ensembles d’habitat social, comme les espaces d’Abraxas à Noisy-le-Grand, en banlieue parisienne (des scènes de Brazil, de Terry Gilliam y ont été tournées), ou le quartier Antigone à Montpellier. On lui doit également l’aéroport de Barcelone, le Théâtre national de Catalogne, le Palais des Congrès à Madrid ou les gratte-ciel Donnelley et Dearborn à Chicago. Il est décédé, à 82 ans, le  vendredi 14 janvier des suites du Covid.

INSOLITE

Un retraité indien a reçu 11 doses de vaccin anti-Covid et en veut davantage. Brahmdeo Mandal, 65 ans, s’est fait prendre la main dans le sac par les autorités dans un centre de vaccination alors qu’il s’apprêtait à recevoir une douzième dose. L’homme a déclaré s’être fait vacciner 11 fois sur une période de onze mois. Pour y parvenir, il aurait utilisé plusieurs fausses pièces d’identité. D’après lui, le vaccin aurait guéri ses douleurs dans le dos et aurait également augmenté son appétit.

Des casques dans l’étable. Un agriculteur turc a installé sur certaines de ses vaches des casques de réalité virtuelle, inspiré par des expérimentations menées en Russie en 2019.  Il leur a diffusé des images de pâturages d’été alors qu’elles étaient enfermées dans des étables, en plein hiver. Selon lui, cela aurait eu une action positive : il a constaté une hausse de leur production de lait. Une vache équipée d’un casque de réalité virtuelle produirait 5 litres de lait en plus par jour.

TELEX

FRANCE Emmanuel Macron annonce un plan pour lutter contre l’endométriose alors que, le 13 janvier, contre l’avis du gouvernement, la résolution portée par Clémentine Autain pour la reconnaissance de l’endométriose comme une maladie longue durée a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale. Jean-Luc Mélenchon condamné pour injure publique et diffamation envers Radio France. Les tarifs réglementés de l’électricité, qui auraient dû augmenter de 35 % en février prochain, devraient être bloqués à 4 % tout au long de l’année. Policiers plus nombreux, amendes forfaitaires et hausse du budget, telles sont les annonces d’Emmanuel Macron pour la sécurité. Le taux du Livret A, produit d’épargne préféré des Français, va passer de 0,5 % à  1 % à partir du 1er février 2022. ◊◊◊ MONDE Une première aux Etats-Unis, un homme et son fils condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre d’un jeune jogger noir. En Birmanie, quatre ans de prison supplémentaires ont été infligés à Aung San Suu Kyi,l’ancienne dirigeante du pays. Au Venezuela, Sergio Garrido, le principal opposant au parti de Hugo Chavez, a été élu gouverneur du Barinas, un État traditionnellement chaviste. En Iran, la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah a été réincarcérée à Téhéran. Condamnée en 2020 à cinq ans de prison pour atteinte à la sécurité nationale, elle avait été placée en résidence surveillée. ◊◊◊ LOISIRS Le 2e volet du film Avatar, réalisé par James Cameron, sortira le 14 décembre 2022. DAZN, le service de streaming, est sur le point d’acquérir les droits de diffusion de foot anglais pour un montant de 800 millions d’euros. Le Qatari Nasser Al-Attiyah rempore le Dakar en accrochant une quatrième victoire à son palmarès. Il égale ainsi Ari Vatanen. A quelques semaines des JO d’hiver, les championnats d’Europe de patinage artistique ont débuté à Tallin (Estonie) le 12 janvier.

Pin It on Pinterest

Share This