Rixes entre ados, le procès de l’affaire George Floyd a commencé : le résumé des deux dernières semaines

Article, Carousel

Les faits de violences entre adolescents ont été particulièrement marquants ces dernières semaines en Ile-de-France. Photo : Capture d’écran Twitter

FRANCE

« La guerre des bandes continue », alertait Valérie Pécresse lundi 8 mars sur Twitter. Ce jour-là, à 18 heures, une vingtaine de jeunes se sont retrouvés place Lénine à Champigny-sur-Marne pour un règlement de compte à couteaux tirés. Cette rixe, qui opposait deux bandes historiquement rivales, a fait deux blessés graves, âgés de 14 et 16 ans. Cet évènement s’ajoute à une longue série de violences entre mineurs recensés sur le territoire. Le même jour, une collégienne de 14 ans, battue et jetée dans la Seine par deux adolescents de 15 ans, a été retrouvé morte noyée. Le mois dernier, les 22 et 23 février, deux rixes mortelles s’étaient aussi produites dans le département voisin de l’Essonne. Une collégienne avait reçu un coup de couteau mortel à Saint-Chéron, puis un garçon était mort poignardé à Boussy-Saint-Antoine, lors de violents affrontements.

Nicolas Sarkozy condamné pour corruption et trafic d’influence. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, lundi 1er mars, l’ancien président de la République à une peine de trois ans de prison, dont deux avec sursis dans l’affaire dites « des écoutes », également appelée « affaire Paul Bizmuth ». Le parquet national financier a fait appel de la décision le 5 mars, ouvrant la voie à une peine plus lourde. Quant à son ancien avocat, Thierry Herzog, ainsi que le juge Gilbert Azibert, impliqués dans l’affaire, ont été condamnés à un an de prison ferme. Nicolas Sarkozy avait utilisé son influence, lors de l’affaire Bettencourt, en promettant d’appuyer la candidature de Gilbert Azibert à un poste de prestige à Monaco, en échange d’informations privilégiées. Nicolas Sarkozy prévoit de faire appel de la décision. Il comparaîtra de nouveau devant la justice dès le 17 mars 2021, cette fois dans l’affaire Bygmalion, pour des soupçons de financement illégal de sa campagne en 2012.

Balladur relaxé et Léotard condamné. Le 4 mars, la Cour de justice de la République (CJR), seule instance juridique à pouvoir juger les politiques dans l’exercice de leurs fonctions, a relaxé l’ancien Premier ministre mais a condamné à deux ans de prison et 100 000 euros d’amende son ministre de la Défense, François Léotard pour « complicité » d’abus de biens sociaux. Les deux hommes étaient accusés d’avoir mis en place un système de rétrocommissions illégales sur des contrats d’armements avec l’Arabie saoudite et le Pakistan, pour financer la campagne électorale de 1995. Si François Léotard a déclaré avoir « honte pour la justice française et ses dérives », Edouard Balladur a pris « acte avec satisfaction de la décision de la Cour de justice de la République qui reconnaît enfin [son] innocence ».

Selon l’étude de Lucile Peytavin, historienne et autrice du Coût de la virilité paru le 5 mars aux éditions Anne Carrière

 

Enième coup de massue pour l’emploi en France. L’usine Bosch a annoncé vendredi 5 mars la suppression de 750 emplois sur son site de Rodez, en Aveyron, d’ici 2025. La décision est liée à la chute des ventes des véhicules à moteur diesel à cause de la crise sanitaire, a expliqué le groupe, premier employeur privé de l’Aveyron. Cette annonce s’inscrit dans une série plus longue de suppressions d’emploi depuis la fin de l’année 2020 : 8000 postes pour Heineken, dont 85 en France, 2000 postes pour Danone, dont 300 à 400 en France, 770 pour Hôtel Accor, 2300 postes pour Michelin, ou encore 400 postes pour Sanofi…  L’organisation internationale du travail alerte au sujet d’une « génération perdue », alors que la pandémie a provoqué la perte d’environ 225 millions d’emplois dans le monde en 2020, selon elle.

Un photojournaliste entre la vie et la mort après avoir été agressé. Christian Lantenois de L’Union-L’Ardennais est toujours dans un état grave après avoir été agressé du fait de sa profession, samedi 27 février, dans l’après-midi. Il couvrait pour sa rédaction le début d’une rixe dans le quartier Croix-Rouge à Reims. « La présence de ce journaliste gênait le groupe d’individus qui était en train de se rassembler et se préparer dans l’unique but de commettre des violences, sans doute contre un autre groupe », a expliqué le procureur de la ville lors de sa conférence de presse. Un premier suspect a été mis en examen pour « tentative de meurtre aggravée » et placé en détention provisoire. Il a été interpellé trois jours après les faits. Il est soupçonné d’être celui qui a « porté les coups » à la tête, a déclaré le magistrat lors d’une conférence de presse. Un deuxième homme du même âge, s’est rendu à la police. Il est pour l’instant sous contrôle judiciaire.

Deux enseignants de Sciences Po Grenoble placés sous protection. Les professeurs ont été accusés d’islamophobie sur des affiches à l’entrée du bâtiment jeudi 4 mars. Plusieurs ministres dont Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale de la jeunesse et des sports, ainsi que Frédérique Vidal, ministre chargée de l’Enseignement supérieur, ont apporté leur soutien aux universitaires visés. En parallèle, les syndicats étudiants se défendent et continuent de mettre en cause ces enseignants. À l’origine de ces accusations, un échange de courriels entre un professeur d’allemand et une historienne. Échange qui remonte à la constitution d’un groupe thématique pour préparer au sein de l’IEP une semaine de l’égalité et contre les discriminations . L’intitulé de ce groupe de travail, « racisme, islamophobie, antisémitisme », aurait fait réagir l’un des enseignants. Ce dernier contestait la pertinence du concept « d’islamophobie ». Une enquête judiciaire a été ouverte sur signalement de l’établissement, pour savoir qui sont les auteurs de ces affiches.

La nouvelle génération pour une laïcité inclusive. Mercredi 3 mars l’institut de sondage Ifop a publié une enquête commandée par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et la revue Droit de vivre pour comprendre la place qu’occupe la religion dans la vie des lycéens. Résultat : ces élèves remettent en cause le concept de laïcité à la française. Selon le sondage, les lycéens ne sont pas contre le port de signes religieux par les accompagnants scolaires qui se révèlent être souvent être des parents d’élèves. Ils y sont à 57 % favorables, contre 26 % dans l’ensemble de la société française. Même chose pour le port de signes religieux par leurs camarades. Ils sont plus de la moitié à dire que cela ne leur pose pas de problème. Les lycéens souhaitent une laïcité inclusive, qui doit mettre toutes les religions sur un pied d’égalité. Enfin, 37 % des lycéens estiment que les lois actuelles sur la laïcité sont discriminatoires envers les musulmans.

Photo : Aude Sioul-Tidas/EPJT

Une enveloppe de 500 000 euros débloquée pour les travailleurs et travailleuses du sexe (TDS). Le ministère de la Santé a annoncé, le 5 mars, que cette somme sera distribuée sous forme de tickets services ciblés vers des achats de produits alimentaires et d’hygiène de première nécessité. Trois associations, l’Amicale du nid, le Mouvement du nid et Médecins du monde, devront coordonner cette distribution. À la fin du premier confinement, des tickets services avaient déjà été distribués aux TDS par la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement.

La France reconnaît sa responsabilité dans l’assassinat d’Ali Boumendjel en Algérie. La victime, un avocat proche du Front de libération nationale (FLN), avait été défenestré en 1957 par les militaires français en pleine bataille d’Alger. Le président français a annoncé, mardi 2 mars, « au nom de la France », que l’avocat nationaliste algérien a bien été « torturé puis assassiné » le 23 mars 1957, au plus fort de la bataille d’Alger, après avoir été « arrêté par l’armée française » et « placé au secret ». Le chef de l’État a reçu à l’Élysée quatre petits-enfants d’Ali Boumendjel pour les informer de sa décision, selon le communiqué de la présidence de la République. Emmanuel Macron promet que ce geste « n’est pas un acte isolé (…) Ce travail sera prolongé et approfondi au cours des prochains mois, afin que nous puissions avancer vers l’apaisement et la réconciliation ».

MONDE

Un procès historique à Minneapolis pour juger Derek Chauvin. L’audience du policier inculpé pour le meurtre de George Floyd s’est ouverte mardi 9 mars, avec la sélection des membres du jury. George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, avait été tué lors de son interpellation fin mai. La vidéo du policier maintenant son genou sur le cou de la victime, menottée et plaquée au sol pendant neuf minutes, avait soulevé une vague protestataire contre le racisme et les violences policières. Incarcéré pendant quatre mois, Derek Chauvin avait bénéficié d’une remise en liberté contre une caution d’un million de dollars. Le policier risque jusqu’à 40 ans de prison. Une première dans l’État de Minneapolis. Le verdict est prévu pour fin avril ou début mai. 

Le pape François en visite en Irak. Il s’est rendu à Bagdad, Mossoul et Qaraqosh, du vendredi 5 mars au lundi 8 mars, pour y porter la cause des chrétiens dans ce pays majoritairement musulman. Le souverain a appelé la communauté chrétienne « à ne pas se décourager ». Il s’agit de son premier déplacement en Irak. Ce pays s’est déclaré vainqueur du groupe État islamique (EI) fin 2017 mais il est toujours miné par les cellules djihadistes. Le pape François a dénoncé « le terrorisme qui abuse de la religion » et a appelé à la paix et à l’unité au Moyen-Orient en qualifiant le départ des chrétiens de la région comme un « dommage incalculable ». À l’issue d’une messe dans un stade d’Erbil, il a déclaré : « L’Irak restera toujours avec moi, dans mon cœur. »

 

Le pape François lors de son arrivée à l’aéroport d’Erbil en Irak. Photo : Safin Hamed/AFP

LEurope et les États-Unis signent une trêve commerciale. Ils ont suspendu pour quatre mois les droits de douane appliqués dans le cadre du litige Boeing/Airbus. Ce compromis porte sur les surtaxes imposées depuis octobre 2019 par l’administration Trump. Il concerne 6,3 milliards d’euros d’exportations européennes vers les États-Unis, notamment des produits alimentaires et des vins. Il porte également sur 3,78 milliards d’euros de produits américains à destination de l’Union européenne. La signature de la trêve est le reflet d’une volonté d’améliorer les rapports commerciaux entre Bruxelles et Washington après l’ère Trump.

Les condamnations de lancien président brésilien, Lula, annulées. Un juge de la Cour suprême a annulé toutes les condamnations pour corruption de l’ancien président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, lundi 8 mars. Il avait été condamné à douze ans de prison en 2017 pour corruption et blanchiment d’argent par Sergio Moro, ancien ministre de la Justice au sein du gouvernement Bolsonaro. Lula avait ensuite été déclaré inéligible pour l’élection présidentielle de 2018, une décision que la Cour suprême a qualifié de partiale ces derniers jours. Son inéligibilité est désormais levée. La gauche brésilienne a salué la nouvelle. L’ancien chef de l’État brésilien a critiqué la gestion de la crise sanitaire par Jair Bolsonaro, mercredi 10 mars. D’après plusieurs sondages, Lula pourrait battre l’actuel président d’extrême droite aux prochaines élections de 2022.

Le président sénégalais Macky Sall appelle au calme après des émeutes. Les mobilisations qui secouent le pays se sont déclenchées suite à l’accusation et l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko pour viol, mercredi 3 mars. Ses partisans sont descendus dans la rue. Ils estiment que l’interpellation de leur leader est le fruit d’un complot du président Macky Sall pour l’éliminer de la course présidentielle de 2024. Cette arrestation a servi de catalyseur pour tout une jeunesse victime d’une grave crise économique que la Covid-19 a amplifiée. Les émeutes dans les principales villes du pays ont fait entre 5 et 10 morts et de nombreux blessés. L’ONU, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’Union africaine ont exprimé leur inquiétude face à la situation. 

Le peuple sénégalais manifeste contre l’arrestation de l’opposant politique Ousmane Sonko. Photo : John Wessels/AFP

Guerre de communication au sein de la monarchie britannique. Un an après leur départ pour la Californie, le duc et la duchesse de Sussex ont accordé une interview télévisée à Oprah Winfrey. Meghan Markle a révélé que des membres de la famille royale s’étaient inquiétés de la couleur de la peau de son fils Archie avant sa naissance. L’ancienne actrice a également déclaré que le palais de Buckingham avait refusé d’accorder une protection à l’enfant bien que ce soit la tradition. L’émission diffusée dimanche 7 mars sur la chaîne CBS a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. La reine Elizabeth II est exceptionnellement sortie de son silence dans un communiqué. Elle a promis de traiter en privé les accusations de racisme lancées par le couple. « Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de la famille.»

Le Fidesz quitte le PPE. Cette décision du Fidesz, le parti au pouvoir en Hongrie, survient après que le Parti populaire européen (PPE) a décidé de suspendre la formation dont est issu le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Le PPE est le parti majoritaire du Parlement européen. Le départ du groupe pourrait donc réduire l’influence de Viktor Orban à Bruxelles. L’Union européenne critique depuis longtemps les politiques menées en Hongrie qui ont accentué l’emprise du pouvoir sur les médias, le système judiciaire, la société civile, les organisations non gouvernementales ou encore l’éducation. Avant l’annonce du départ du Fidesz, le PPE avait adopté de nouvelles règles permettant l’éviction d’un parti membre. Viktor Orban a préféré prendre les devants. 

La Suisse interdit par référendum le voile intégral dans les lieux publics. Les électeurs suisses ont adopté dimanche 7 mars une mesure interdisant aux femmes de se dissimuler le visage dans l’espace public. La proposition du parti populiste de droite UDC a été adoptée de justesse avec 51,21 % des voix. Plusieurs pays européens ont déjà adopté une telle législation, dont la France en 2010. « L’interdiction du voile intégral n’est pas une mesure visant la libération des femmes. Il s’agit au contraire d’une dangereuse politique symbolique qui viole la liberté d’expression et de religion », accuse Cyrielle Huguenot, responsable des droits des femmes à Amnesty International Suisse. La question se pose donc pour celles qui souhaitent porter un masque. 

CORONAVIRUS

Le gouvernement dans un numéro d’équilibriste entre restrictions et expectative. Après les annonces du Premier ministre, Jean Castex, le jeudi 3 mars 2021, ce sont finalement 23 départements qui sont placés sous surveillance renforcée. Dans ces zones, les restrictions ont été renforcées comme le port du masque et la fermeture des surfaces commerciales de plus de 10 000 mètres carrés à partir du samedi 6 mars. Suite à une déclaration d’Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, l’établissement d’un nouveau confinement à Paris, pour trois semaines, est au cœur des débats. Une position très vite nuancée par la maire de Paris, Anne Hidalgo, et critiquée par le gouvernement. Pour autant, dans son allocution du jeudi 11 mars, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est inquiété de la saturation hospitalière en Île-de-France et envisage des transferts de patients vers d’autres régions.

La Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna se confinent de manière stricte durant quinze jours, depuis de mardi 9 mars 2021. Une surprise alors que la Nouvelle-Calédonie faisait partie, depuis le premier confinement de mars 2020, de la courte liste des territoires sans Covid. Le samedi 6 mars 2021, la découverte d’un cas autochtone à Wallis-et-Futuna a poussé les autorités calédoniennes à lancer une enquête sanitaire menant aux recensements de neuf cas positifs sur le territoire. Face à cette recrudescence, un confinement strict a été envisagé par le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa : fermeture des établissements scolaires, suspension des transports intérieurs et extérieurs. Des masques ont été distribués gratuitement à la population et les autorités veulent accélérer la campagne de vaccination.

Coup d’accélérateur pour la campagne vaccinale en France le week-end dernier. Plusieurs opérations de vaccination de masse ont été lancées, les samedi 6 et dimanche 7 mars 2021, dans les régions particulièrement touchées par le virus comme l’Île-de-France ou les Hauts-de-France. Selon le Premier ministre, Jean Castex, dans un tweet publié le dimanche soir, « 585 000 Français ont été vaccinés depuis vendredi. Une nouvelle étape dans notre bataille contre le virus a été franchie ce week-end ». Pour atteindre l’objectif de 30 millions de Français vaccinés d’ici l’été, le gouvernement tente d’accélérer les opérations de vaccination. Par un décret, paru au Journal officiel le vendredi 5 mars 2021, les pharmaciens et les sages-femmes peuvent désormais prescrire et injecter le vaccin. Une stratégie qui pourrait être facilitée par le feu vert européen donné au vaccin à dose unique Johnson & Johnson, le jeudi 11 mars.

Un air de liberté se fait sentir dans les Ehpad. Le Conseil d’État a suspendu l’interdiction de sortie touchant les Ehpad, le mercredi 3 mars 2021. Cette décision, prise après la saisine du juge des référés par les enfants d’une résidente, vient mettre fin à des recommandations gouvernementales dorénavant « disproportionnées », selon le Conseil d’État. Un assouplissement permis par les avancées de la vaccination et une baisse de la mortalité dans les maisons de retraite. Le mercredi 10 mars, 83 % des résidents avaient déjà reçu une première dose de vaccin et 57 % avaient effectué leur rappel, selon France Inter. Le gouvernement a assuré que des mesures concrètes seraient prises pour assouplir ces restrictions et déconfiner les Ehpad, cinq mois après le reste du pays.

 

À l’international, débats autour des stratégies vaccinales et des restrictions sanitaires.

Voyage, voyage. La France assouplit les restrictions concernant les voyages à l’étranger dans 7 pays hors de l’Union européenne, par un décret publié le vendredi 12 mars 2021. Les départs et les arrivées des Français vers le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Japon et Singapour seront facilités. Un motif impérieux n’est plus nécessaire pour justifier ces déplacements mais un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ est toujours obligatoire. Pour Jean-Baptiste Lemoine, secrétaire d’État chargé du tourisme, interviewé par France-Info le jeudi 11 mars, cette décision s’adresse notamment aux Français expatriés et aux familles séparés par la Covid-19. Le secrétaire d’État a estimé que d’autres pays pourront rejoindre cette liste verte  selon l’amélioration des conditions sanitaires.

Un site pour répondre aux précarités étudiantes. Le gouvernement a lancé la plateforme gouvernementale Santé Psy Étudiant, le mercredi 10 mars 2021. Un site d’information détaillant les étapes à suivre pour que les étudiants, particulièrement touchés par la crise sanitaire, puissent obtenir une consultation gratuite auprès d’un psychologue. Cette initiative répond à l’annonce d’Emmanuel Macron, le 21 janvier 2021, de la création d’un « chèque psy » pour faire face à la détresse psychologique des jeunes. Le même jour, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé au micro d’Europe 1 le renouvellement du gel des droits d’inscriptions à l’université à la rentrée 2021 et des loyers des résidences Crous.

 

LOISIRS

Période faste pour nos athlètes tricolores. Les sportifs français ont aligné les belles performances, à commencer par Kevin Mayer. Le Français  s’est illustré en remportant pour la deuxième fois de sa carrière les championnats d’Europe en salle de l’heptathlon, à Torun (Pologne). Mayer s’affirme encore un peu plus comme le numéro 1 mondial des épreuves combinées. Toujours à Torun, Wilhem Bélocian a lui aussi ramené la médaille d’or à l’issue du 60m haies. Vendredi 5 mars,  c’est le couple Tony Yoka – Estelle Yoka Mossely qui a brillé. Sur le ring, c’est d’abord la Française qui a dompté l’Allemande Kaiser au bout de 12 rounds engagés. Elle conserve sa ceinture IBO chez les poids légers. Son mari Tony Yoka l’a imité en décrochant le titre vacant de l’Union européenne des lourds face au Belge Tambwe Djeko, pour son premier combat dans la catégorie. Enfin, en cyclisme, notre champion du monde Julian Alaphilippe a remporté  jeudi 11 mars sa première victoire de l’année 2021 sur le classique italien du Tirreno-Adriatico.

La montagne, ça leur gagne. Samedi 6 mars, le biathlète Simon Desthieux a décroché sa première victoire individuelle en Coupe du monde lors du sprint de Nove Mesto (République Tchèque). Il a enchaîné en se classant 3e de la poursuite dimanche 7 mars. Un circuit tchèque qui réussit bien aux Français puisque jeudi 11 mars, c’est Quentin Fillon-Maillet qui a remporté à son tour le deuxième sprint. La France règne également sur le ski à bosses : lundi 8 mars, Perrine Laffont est venue gagner pour la première fois le championnat du monde. A 22 ans, la Française a désormais décroché tous les titres majeurs de sa discipline. 

SKI-ALPINE-SLALOM-WORLD-MEN-AUT

Le skieur français Jean-Baptiste Grange, double champion du monde de slalom en 2011 et 2015, a annoncé la fin de sa carrière vendredi 5 mars. Photo : Barbara Gindl/APA/AFP

Ligue des Champions : Paris assure sa qualification. Le PSG peut souffler. Le club de la capitale a composté son billet pour les quarts de finale de Champions League en tenant en échec le FC Barcelone (1-1), mercredi 10 mars au Parc des Princes. Empruntés dans le jeu et inexistants en attaque, les coéquipiers de Kylian Mbappé peuvent remercier les joueurs Catalans pour leurs innombrables loupés. Une performance est à retenir : celle du gardien parisien Keylor Navas qui a impressionné par sa performance XXL. Le portier costa-ricain a sorti un penalty de Leo Messi juste avant la mi-temps, une action décisive qui a permis de garder son équipe à flot. Dans les autres rencontres, Dortmund, Liverpool et Porto ont également décroché leur qualification pour la suite de la compétition.

La culture au bord de la rupture. Plusieurs milliers de professionnels du monde de la culture ont manifesté jeudi 4 mars dans plus de 30 villes françaises pour demander la réouverture des lieux culturels, un an après les premières mesures de fermeture. À la fin du cortège parisien, environ 80 manifestants sont entrés dans le théâtre de l’Odéon afin de l’occuper. Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, a jugé cette occupation des lieux culturels comme « inutile » et « dangereuse ». Après une rencontre entre le Premier ministre Jean Castex, la ministre de la Culture et les organisations syndicales du secteur, le gouvernement a finalement annoncé ce jeudi 11 mars qu’une enveloppe de 20 millions d’euros serait consacrée à de nouvelles mesures pour l’emploi. Ces aides se rajoutent aux 30 millions d’euros déjà prévus dans le plan de relance pour 2021. La CGT Spectacle n’est « pas du tout satisfaite » et dénonce « une aumône, des miettes ». Le gouvernement se prononcera sur la prolongation de l’ « année blanche » (encore en vigueur jusqu’au 31 août)  demandée par les syndicats en fonction des conclusions rendues fin mars par une mission d’étude sur la situation des intermittents.

Ils nous ont quittés cette semaine : Bunny Wailer et Patrick Dupond. 

Vidéo : Marion Chevalet/EPJT

Les rugbymans français voient le bout du tunnel, au contraire de leurs homologues féminines. Après avoir traversé une période délicate marquée par les polémiques et de nombreux cas de Covid-19, l’équipe de France de rugby retrouve un peu de sérénité. Sous le feu des critiques ministérielles suite au fiasco de sa bulle sanitaire, la Fédération française de rugby a remis le 3 mars à Jean-Michel Blanquer un rapport interne n’ayant relevé aucun comportements inadaptés. Les Bleus préparent donc normalement la suite de leur Tournoi des VI nations. Au menu, un rendez-vous crucial face à l’Angleterre samedi 13 mars à Twickenham, décisif dans la course au Grand Chelem. La mansuétude de la FFR pour le XV masculin interroge néanmoins alors que l’équipe nationale féminine a vu sa Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande reportée d’un an. La compétition se jouera donc en septembre 2022. Nouveau coup dur pour les Bleues qui ont déjà vu leur Tournoi des VI nations annulé. Deux poids deux mesures.

Cérémonies sur grand écran. Outre-Atlantique, les Golden Globes se sont tenus dimanche 28 février pour la première fois en virtuel. La cinéaste chinoise Chloé Zhao est repartie avec deux prix prestigieux : le Golden Globe de la meilleure réalisatrice – devenant la première femme asiatique à remporter ce prix – et celui du meilleur film pour Nomadland. Pour les séries, la plateforme Netflix s’en sort très bien, principalement grâce à The Crown et Le Jeu de la dame, qui totalisent cinq récompenses à elles deux. La plateforme, nommée 34 fois, a décroché dix statuettes – tandis que la rivale Amazon Prime en a obtenu trois. En Europe, la Berlinale 2021 s’est fini vendredi 5 mars. Le Roumain Radu Jude a remporté l’Ours d’Or pour Bad luck banging or loony porn. L’Allemande Maren Eggert a été récompensée du prix « non genré » de la meilleure interprétation. Cette décision de prendre en compte les personnes qui ne veulent pas se voir assigner un genre a été saluée par plusieurs réalisateurs et acteurs mais aussi décriée. Les grands rôles susceptibles d’être primés sont principalement confiés aux hommes. Pour la France, la cérémonie des Césars, repoussée de 15 jours par rapport à la date initiale, se tiendra ce vendredi 12 mars sans public mais retransmise en clair sur Canal +.

Avec Ultra, Booba soigne sa sortie. Attendu au tournant pour ce qu’il a annoncé être son dernier album, le rappeur Booba réussit pour l’instant son pari. Sorti le vendredi 5 mars, l’ultime album du Duc de Boulogne truste le sommet des classements d’écoutes sur toutes les plateformes de musiques et a même réalisé le meilleur démarrage d’album au monde sur Spotify. L’occasion pour nous de vous proposer une playlist regroupant certains morceaux cultes du rappeur qui, en 25 ans de carrière, a toujours su rester au top du rap français.

Playlist spécial Booba. Antoine Comte/EPJT

Bouleversements à l’Olympique de Marseille. Ces deux dernières semaines n’ont pas été de tout repos du côté de la cité phocéenne. Le club le plus populaire de France, en conflit ouvert avec ses supporters depuis l’envahissement du centre d’entraînement le 30 janvier dernier, a tout d’abord choisi de passer l’éponge sur cet incident. Pour apaiser la situation, le désormais ex-président Jacques-Henri Eyraud, cible de la colère des fans, a été remplacé par Pablo Longoria. Pour sa première à la tête du club, l’Espagnol aura vu l’OM toucher le fond. Son équipe s’est inclinée 2-1 face à l’équipe amateur de Canet-en-Roussillon (66), dimanche 7 mars en huitièmes de finale de Coupe de France. Petit motif de satisfaction, l’équipe marseillaise a réagi avec une victoire en championnat mercredi 10 mars face à Rennes, pour le premier match de son nouvel entraîneur Jorge Sampaoli. Le coach argentin aura la lourde mission de relever une formation toujours 6e de Ligue 1.

Nouvelle édition en ligne de la Fiac. La Foire internationale d’art contemporain (Fiac) s’est clôturée dimanche 7 mars après 6 jours d’activité. Les deux premiers ont été réservés aux VIP et les quatre autres ouverts à tous. Chaque galerie était affichée virtuellement comme une porte d’entrée et proposait jusqu’à 10 pièces simultanément. Le site avait prévu la possibilité de mettre des filtres pour les prix ou encore d’inciter à des découvertes fortuites pour ceux qui le souhaitaient en affichant les œuvres de façon aléatoires. Son ergonomie a été saluée pour son élégance et son intuitivité. Les ventes ont été au rendez-vous après une année marquée par la fermeture des galeries. Une édition classique sera prévue à l’automne.

 

INSOLITE

Un pub irlandais se reconvertit en clinique pour animaux sauvages. Depuis le premier confinement en mars 2020, le pub irlandais Tara Na Ri a fermé ses portes. Une nouvelle clientèle composée de cygnes, renards ou encore buses est venue habiter les lieux. C’est la toute première clinique vétérinaire pour faune sauvage du pays. Les anciens clients du bar jouent désormais le rôle de bénévoles pour rénover les locaux et s’occuper des nouveaux protégés. Avec l’augmentation spectaculaire du nombre de personnes se promenant dans la nature, le nombre d’animaux blessés ou abandonnés qui y ont trouvé refuge pour être soignés a explosé.

 

Des grands singes du zoo de San Diego ont été vaccinés le 6 mars contre la Covid-19.

Ce vaccin est spécifiquement conçu pour les animaux. Ces pensionnaires sont les premiers primates non-humains à recevoir une injection contre le coronavirus​. Photo : Psyclical Core.

Des bénévoles à la recherche d’une météorite dans le Lot-et-Garonne. Une météorite de 150 grammes s’est écrasée samedi 27 février à 22 h 43. Un réseau de caméras tournées vers le ciel a filmé sa trajectoire. Il a permis de délimiter un périmètre de 3 kilomètres carrés dans lequel chercher l’objet céleste. Depuis, des bénévoles quadrillent le territoire dans l’espoir de participer à la future étude de cet échantillon venu de l’espace.

Une chambre cachée derrière son miroir. Une Américaine résidant dans un appartement new-yorkais a découvert le jeudi 4 mars un accès au logement voisin derrière le miroir de sa salle de bain. Armée d’un marteau, d’un masque et d’une lampe torche, la jeune femme s’est lancée dans l’exploration de l’appartement laissé à l’abandon. Une expérience qu’elle a partagée en direct sur les réseaux sociaux, rapidement repérée par les médias locaux.

Adidas vend des chaussures d’1 mètre de long en collaboration avec un rappeur. La marque allemande s’est associée au rappeur estonien Tommy Cash pour créer la plus longue paire de baskets au monde. Directement inspirée du modèle phare, Superstar, elle sera vendue en édition limitée pour la somme de 92 euros à quelques chanceux préalablement inscrits sur le site et tirés au sort. « Quand j’ai dit à Adidas que je voulais créer la plus longue basket du monde pour notre collaboration, ils étaient genre “WTF Tommy”. Mais cinq mois après, nous y voici », confie l’artiste estonien sur son compte Instagram.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par TOMM¥ €A$H (@tommycashworld)

TELEX

Monde : Des explosions en Guinée Equatoriale ont fait plus de 100 morts dans un camp de l’armée. La Biélorussie a annoncé avoir demandé à la Lituanie l’extradition de la cheffe de l’opposition biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa, poursuivie dans son pays pour son rôle dans le mouvement de contestation post-électoral de 2020.  ◊◊◊ France : Une nouvelle expertise médicale dans l’affaire Adama Traoré remet en cause la version de sa mort par les gendarmes. Les avocats des forces de l’ordre rétorquent que ce document n’est pas une expertise judiciaire. Dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, l’élève et son père ont annoncé qu’ils avaient menti. La jeune fille de 14 ans a avoué n’avoir jamais participé au cours de l’enseignant d’histoire-géographie mis en cause. ◊◊◊ Coronavirus : L’arrivée de la course cycliste Paris-Nice n’aura pas lieu à Nice cette année en raison du prolongement du confinement le week-end dans les Alpes Maritimes. Des scientifiques demandent une enquête indépendante sur les origines du coronavirus en Chine en créant une nouvelle structure libre des conflits d’intérêts. ◊◊◊ Loisirs: Battu à Doha, Roger Federer a retrouvé la compétition après plus de 400 jours d’absence.  La plate-forme musicale SoundCloud va rémunérer les artistes en fonction de la durée d’écoute. Découverte d’une nouvelle exoplanète qui a des points communs avec la Terre et pourrait présenter des traces de vie. Un ex-entraîneur de gymnastique américain s’est suicidé après son inculpation pour abus sexuel sur une vingtaine de femmes qui s’entraînaient dans son club.

Pin It on Pinterest

Share This