Valéry Giscard d’Estaing est mort, le gouvernement détaille le plan de vaccination : résumé de la semaine

Article, Carousel

Valéry Giscard d’Estaing, président de la Ve République de 1974 à 1981, est mort le 2 décembre 2020. Photographié en présence de Jacques Chirac. Photo : Ninian Reid/Flickr

France

L’ancien chef de l’État Valéry Giscard d’Estaing est mort. Le troisième président de la Ve République (1974-1981) est décédé le mercredi 2 novembre, à l’âge de 94 ans, des suites de la Covid. Il a exercé par deux fois la fonction de ministre de l’Économie et des Finances (1962-1966 et 1969-1970). En 1974, Valéry Giscard d’Estaing (VGE) est élu président de la République à 48 ans. Au cours de sa présidence, plusieurs réformes sociétales visant à moderniser le pays ont vu le jour : dépénalisation de l’avortement, abaissement de l’âge de la majorité de 21 à 18 ans, instauration du divorce par consentement mutuel, etc. Son septennat est également marqué par une politique sécuritaire, notamment au travers de la loi « Sécurité et Liberté ». Le président Giscard a par ailleurs nommé le préfet Maurice Papon au ministère du Budget, avant que ne soit révélée l’implication de ce dernier dans la déportation de Juifs. Son refus d’abroger la peine de mort a jeté de lombre sur son mandat. La fin de son septennat est entaché par laffaire des diamants qu’il a reçus de la part du président de la Centrafrique Jean-Bedel Bokassa. VGE n’est pas réélu en 1981. Le président Emmanuel Macron a souhaité saluer sa mémoire en ces termes : « Les orientations qu’il avait données à la France guident encore nos pas. » 

Loi de Sécurité globale : le gouvernement recule sur l’article 24. Il confie au Sénat la « réécriture totale » de l’article controversé. Une prise de distance après les manifestations partout en France. Samedi 28 novembre, 133 000 personnes selon le ministère de l’Intérieur (500 000 selon les organisateurs) sont descendues dans la rue contre le projet de loi. Un photojournaliste syrien, Ameer al-Halbi, a été grièvement blessé au visage. Il a raconté à l’AFP qu’il avait pris « des photos de policiers qui étaient en train de frapper quelqu’un ». Quelques minutes plus tard, « les policiers sont arrivés et d’un coup je me suis retrouvé au sol ». Il aurait reçu un coup de matraque. L’enquête a été ouverte lundi 30 novembre et confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). De nouvelles manifestations auront lieu samedi 5 décembre.  

 

 

Environ 4 000 manifestants ont défilé samedi 28 novembre à Tours contre la loi Sécurité globale. Photo : Elise Bellot/EPJT.

Tabassage hors-règle : quatre policiers mis en examen pour avoir frappé volontairement Michel Zecler. Deux d’entre-eux ont été placés en détention provisoire, une décision « extrêmement dure » selon le syndicat Unité SGP-Police. Son secrétaire départemental d’Île-de-France, Rocco Contento, affirme que « la justice ne se rend pas dans les médias ni dans la rue ». La victime, producteur de musique, s’est constituée partie civile, ce qui lui permet d’avoir accès au dossier. La classe politique a réagi à cette agression : « choquante » pour Emmanuel Macron, « insoutenable » pour Christophe Castaner, « intolérable » selon Anne Hidalgo. Jean-Luc Mélenchon réclame la démission du préfet de police Didier Lallement. Gérald Darmanin sera entendu lundi 7 décembre par une commission d’enquête parlementaire.

Nouvel accord sur l’immigration clandestine. Samedi 28 novembre, un nouvel accord a été signé entre Londres et Paris pour mettre un terme à l’immigration clandestine par la mer. Il prévoit le doublement des patrouilles françaises à partir du 1er décembre. Celles-ci seront appuyées par des drones et des radars permettant de repérer ceux qui tentent la traversée. Les deux pays ont accepté de dépenser 31,4 millions d’euros pour ces mesures. L’annonce survient après le sauvetage par les secours français de 64 migrants, dont une femme enceinte et plusieurs enfants. Ils tentaient de gagner l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune. Selon la BBC, plus de 8 000 personnes ont tenté de traverser la Manche en 2020, sept en sont mortes.

Emmanuel Macron en direct sur Brut. L’interview du président, vendredi 4 décembre, était retransmise sur les réseaux sociaux, à la fois sur Facebook, Twitter, Youtube et Snapchat. Sur Facebook, plus de 30 000 personnes visionnaient l’entretien. Grâce à ce nouveau média, Emmanuel Macron espère toucher les jeunes et les sensibiliser aux affaires politiques. La rencontre a commencé sur le thème des violences policières. Le journaliste Rémy Buisine a expliqué qu’il en avait lui-même été victime, lors de l’évacuation d’un camp de migrants à Paris le 23 novembre. Le président a affirmé qu’elles existaient, ces violences, mais réfute l’idée de « racisme systémique dans la police ». Il a annoncé la création d’un sondage dès janvier pour lister les discriminations et d’une plateforme pour signaler celles lors de contrôles de police. D’autres thèmes ont été abordés : l’écologie, le féminisme, la laïcité…

 

 

Vendredi 4 décembre, Emmanuel Macron était en direct sur Brut pour répondre aux questions des journalistes. Photo : Capture d’écran.

Mobilisation contre le géant Amazon. Samedi 28 novembre, plus de 2 000 personnes ont manifesté à Montbert, au sud de Nantes, contre le projet de plateforme XXL de la multinationale. C’est la deuxième fois en moins d’un mois que citoyens, associations et syndicats répondent à l’appel du collectif Stop Amazon 44. Le permis de construire du projet a été déposé en avril, en plein confinement. Les sympathisants du projet font valoir les 1 500 emplois à la clé tandis que les manifestants dénoncent « les impunités sociales, fiscales et environnementales » du leader mondial de la vente en ligne. La préfecture de Loire-Atlantique redoute la création d’une nouvelle zone à défendre (ZAD).

Climat tendu en Nouvelle Calédonie. Depuis plusieurs semaines, de vives tensions entourent la possible reprise de l’usine métallurgique situé au sud de Nouméa. Celle-ci exploite le richissime gisement de nickel et de cobalt du plateau de Goro. Le groupe brésilien Vale, qui détient 95 % des parts, a annoncé vouloir se retirer. Trois mille emplois sont en jeu. Le nickel est la première ressource industrielle en Nouvelle-Calédonie, qui possède un quart des réserves mondiales. Il représente plus de 8 % du PIB. Un enjeu économique crucial qui s’invite au cœur des discussions avec l’État, à l’approche d’un éventuel troisième référendum sur l’indépendance du pays.

 

CORONAVIRUS

Le gouvernement a détaillé le plan de vaccination. Lors d’une conférence de presse, jeudi 3 décembre, Jean Castex a prévenu que « tout le monde ne pourra pas se faire vacciner immédiatement ». Le plan de vaccination s’effectuera en trois phases. En janvier, sous réserve de la validation du vaccin, ce seront les personnes âgées résidant en Ehpad et les personnels y travaillant qui le recevront. En février, ce sera au tour des personnes présentant un facteur de risque et des professionnels de santé. Enfin, à partir du printemps, la vaccination s’ouvrira progressivement aux autres tranches de la population. Elle sera gratuite pour tous.

 

 

Infographie : Enzo Maubert/EPJT

Le Royaume-Uni a autorisé le vaccin de Pfizer et BioNTech, mecredi 2 décembre. Il devient le premier pays au monde à faire vacciner sa population. La décision est qualifiée de « moment historique » par Albert Bourla, patron du géant américain Pfizer. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a lui préféré le terme de « fantastique ». Le feu est maintenant au vert et la campagne de vaccination commencera dès la semaine prochaine. Le Royaume-Uni a commandé au total 40 millions de doses de vaccins pour 2020 et 2021, ce qui permet de vacciner 20 millions de personnes, deux doses étant nécessaires. Les premiers vaccinés seront les résidents des maisons de retraite, le personnel soignant, les personnes âgées et les personnes les plus vulnérables.

 

Le gouvernement propose de nouvelles jauges pour les lieux de culte. Après la décision du Conseil d’État de casser la règle de 30 fidèles maximum, le ministère de l’Intérieur a communiqué un assouplissement à « 6 mètres carrés par fidèle ». Les lieux de culte devront laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et une rangée sur deux. Gérald Darmanin précise que « les consultations se poursuivront dans les jours prochains, afin de préparer l’évolution des mesures de confinement à partir du 15 décembre ».

Des contrôles pour les Français partis skier à l’étranger. Pour « empêcher les Français d’aller se contaminer dans les stations de ski », le gouvernement envisage de mettre en place des contrôles aléatoires aux frontières de l’Espagne et de la Suisse. Le Premier ministre, Jean Castex, a également annoncé que les préfets pourraient appliquer un isolement de sept jours pour les Français qui rentreraient d’une station de ski suisse ou espagnole. Cette mesure fait suite à la décision des autorités de fermer les remontées mécaniques sur le territoire national pendant les fêtes de fin d’année. La Suisse, l’Espagne et l’Autriche sont pour l’instant les seuls pays de l’Union européenne à avoir décidé de garder leurs stations ouvertes aux touristes étrangers.

 

Infographie : Enzo Maubert/EPJT

Les associations intermédiaires viennent en aide aux Ehpad. Le gouvernement verse depuis mardi 1er décembre et pour une durée de trois mois, une aide supplémentaire aux associations intermédiaires qui enverront des renforts dans les Ehpad. Ces structures d’insertion accompagnent des personnes éloignées de l’emploi. Elles sont appelées à venir « soulager et soutenir le fonctionnement des Ehpad » avec leur «  large variété d’activités » ont indiqué dans un communiqué les ministres déléguées à l’Insertion et à l’Autonomie. Les heures de travail feront l’objet d’une aide de l’État de 2,50 euros contre 1 euro actuellement. Le renfort en Ehpad est estimé à 5 000 personnes.

L’épidémie de Covid-19 atteint un stade très inquiétant aux Etats-Unis. Sur la seule journée de jeudi, le pays a enregistré plus de 2 857 nouveaux décès. Un niveau quotidien que les Américains n’avaient pas connu depuis le mois d’avril. Le nombre d’hospitalisations a aussi grimpé, dépassant les 100 000, une première. Les autorités craignent que la situation ne s’aggrave encore. Seule source d’espoir, le probable feu vert donné aux vaccins. Ils pourraient être disponibles dès décembre. Selon CNN, Bill Clinton, George W.Bush et Barack Obama ont prévu de se faire vacciner en direct pour montrer l’exemple.

 

Monde

Un responsable du programme nucléaire iranien a été assassiné. Mohsen Fakhrizadeh a succombé à ses blessures après un attentat à la voiture piégée vendredi 27 novembre. Il est le cinquième scientifique iranien travaillant sur les recherches nucléaires à avoir été tué. Cet attentat n’a pas encore été revendiqué. Téhéran accuse Israël. Cette attaque s’inscrit dans le contexte des élections américaines. Donald Trump est hostile à la politique nucléaire iranienne. En 2018, il s’était désengagé des accords de Vienne et avait imposé des sanctions économiques au pays. Ce meurtre vient donc compliquer un peu plus les relations de l’Iran avec les Etats-Unis, alors que Joe Biden, qui sera investi en janvier 2021, comptait renouer le dialogue.

Une équipe de communication 100 % féminine pour Joe Biden. Dimanche 29 novembre, le 47e président des États-Unis a dévoilé l’identité des sept membres de sa cellule de communication qui s’installeront dès le 20 janvier à la Maison Blanche. Pour la première fois dans l’histoire du pays, l’équipe sera exclusivement féminine. Jen Psaki, directrice de la communication sous Barack Obama, deviendra l’attachée de presse de Joe Biden. Kate Bedingfield occupera quant à elle le poste de directrice de la communication. Pendant ce temps-là, Donald Trump essuie un nouvel échec. Son ministre de la justice, William Barr, a déclaré le mardi 1er novembre : « À ce stade, nous n’avons pas vu de fraude à une échelle susceptible de changer le résultat de l’élection. »

Plusieurs volcans sont entrés en éruption depuis la semaine dernière en Indonésie. Après le Lewotolo, c’est le Semeru qui, vendredi 3 décembre, a provoqué l’évacuation de centaine de personnes. Photo : Anadolu Agency/AFP

En Inde, des paysans en colère paralysent New Delhi. Situation assez inédite, des dizaines de milliers d’agriculteurs venus de la région du Pendjab bloquent plusieurs points d’accès de la ville depuis samedi 28 novembre. Ils ont décidé d’assiéger la capitale après le refus des forces de l’ordre de les laisser manifester dans les rues. Leur colère est due aux récentes lois adoptées par le gouvernement fédéral qui prévoient une libéralisation du secteur agricole. Ils craignent un effondrement du marché public, au profit des entreprises privées qui pourraient faire considérablement baisser les prix d’achats. Les revenus des paysans pourraient donc être impactés.

Boko Haram refait surface au Nigéria et assassine au moins 76 civils. Depuis le début de l’année, le pays n’avait pas connu une tuerie si violente. Samedi 28 novembre, au moins 76 paysans ont perdu la vie, souvent par décapitation, alors qu’ils cultivaient des champs dans le nord-est du pays. Ce massacre s’est déroulé le jour des élections locales, lors d’un scrutin inédit depuis l’insurrection du groupe djihadiste Boko Haram en 2009 dans la région. La faction islamiste contrôle une partie du territoire depuis plus d’une dizaine d’années et continue de semer la terreur. Depuis le début du conflit, deux millions de personnes ont dû quitter la zone et plus de 36 000 habitants sont morts.

Le second tour des élections municipales au Brésil s’est tenu dimanche 29 novembre. C’est une défaite pour les candidats soutenus par Jair Bolsonaro. L’image du président du Brésil s’est dégradée notamment avec sa gestion de la crise de la Covid-19. Deux grandes villes du pays ont été remportées par des opposants du président. Rio de Janeiro par Eduardo Paes (démocrates) et Sao Paulo par Bruno Covas, du parti de la social-démocratie brésilienne (PSBD). À l’échelle du pays, les partis de gauche, comme le parti socialiste brésilien, se sont inclinés à la faveur de partis plus traditionnels. Les formations du centre droit (démocrates, PSDB…) renforcent leur place dans la politique locale.

La déforestation a atteint un nouveau record en Amazonie en 2020. Plus de 11 000 kilomètres carrés de forêt ont été détruits entre août 2019 et août 2020, soit l’équivalent d’environ cinq départements français. Photo : Florian Plaucheur/AFP

L’Éthiopie accorde un accès humanitaire illimité à l’ONU au Tigré. Après quatre semaines de conflit, le ministre de la Paix a finalement autorisé « un accès sans restriction, continu et sécurisé du personnel et des services humanitaires aux populations vulnérables » dans les zones frontalières d’Amhara et d’Afar, ainsi que dans le Tigré. La capitale de cette région dissidente, revendiquée par le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), serait sous le contrôle de l’armée éthiopienne depuis le 28 novembre selon le gouvernement. Des roquettes auraient pourtant été tirées depuis la zone en direction d’Asmara, la capitale de l’Érythrée. Au total, plus de 45 000 personnes ont déjà fui le pays pour éviter les combats.

La Suisse a rejeté l’initiative des  « multinationales responsables ». Ce référendum prévoyait d’imposer aux entreprises suisses de s’assurer du respect des droits de l’homme et de l’environnement dans leurs activités à l’étranger, dans celles de leurs fournisseurs ou de leurs partenaires commerciaux. Pour être adopté, dimanche 29 décembre, ce texte aurait dû être approuvé par la majorité des votes populaires mais aussi des cantons. Ce fut le cas pour le vote populaire (50,7 % pour) mais pas par le vote des cantons (12 sur 26 pour). Plus de 130 ONG soutenaient le projet. Greenpeace se dit déçue du verdict mais salue le vote populaire. Les opposants au texte ont justifié leur choix par l’impact économique que cela aurait pu engendrer pour le pays.

Loisirs

 

Hervé Le Tellier remporte le prix Goncourt 2020 avec L’Anomalie. Lundi 30 novembre, l’Académie Goncourt a décerné le prix à ce roman d’anticipation, à huit voix sur dix. La romancière Marie-Hélène Lafon remporte, elle, le Renaudot 2020 pour Histoire du fils (Buchet-Chastel). Le 2 décembre, le 33e prix Goncourt des lycéens a été attribué à Djaïli Amadou Amal pour son roman Les Impatientes, qui porte sur la question du mariage forcé au Sahel. Enfin, distinguée pour son livre Un Crime sans importance (Seuil), Irène Frain remporte l’Interalliés 2020. Consultez notre fiche d’actu sur la saison des prix littéraires !

 

 

 

Anne Sylvestre est décédée à l’âge de 86 ans le 30 novembre. Elle laisse derrière elle des œuvres féministes comme « Non, tu n’as pas de nom » (1973) qui traite de l’avortement alors que celui-ci était encore interdit en France.

Des députés caricaturés par des dessinateurs. Le 29 novembre 2020, 30 dessinateurs français ont caricaturé les visages des 388 députés, de tout bord politique, ayant voté la loi « Sécurité globale ». Ces dessins, appelés les « députés de la honte », ont été publiés sur Internet. Le lendemain, ils ont été repris par certains des députés qui en ont enlevé les légendes ou les ont recadré pour en faire leur photo de profil. Ces réutilisations ont suscité des réactions de la part des dessinateurs qui réclament le respect des droits d’auteur.

 

 

Plusieurs abandons ont marqué la quatrième semaine du Vendée Globe. Le 4 décembre, Sébastien Simon (Arkea Paprec) a déclaré forfait suite aux dégâts subis par un objet flottant non identifié (Ofni). Kevin Escoffier a été secouru le 1er décembre après le naufrage de son bateau.

Romain Grosjean a survécu à un crash terrifiant. Alors qu’il participait au Grand Prix de Bahreïn, le pilote franco-suisse de Formule 1 a percuté les barrières de sécurité à une vitesse de 200 km/h le 29 novembre après être entré en collision avec son coéquipier Kevin Magnussen. Le sportif est resté bloqué 28 secondes dans un véhicule en feu et coupé en deux. La medical car est arrivée à temps et a pu secourir le pilote de l’écurie Haas, qui s’en sort avec des brûlures mineures. Romain Grosjean se dit « marqué à vie » après avoir « vu la mort arriver ». Il a déclaré vouloir reprendre le volant sur les pistes d’Abu Dhabi dans deux semaines.

Edinson Cavani risque une suspension après avoir publié un message raciste sur Instagram. S’il a permis la victoire de Manchester United en Premier League face à Southampton le 29 novembre, le joueur reste menacé de suspension. Après le match, le Matador a répondu « Gracias negrito » (« merci petit noir ») à un fan sur Instagram. Cavani a supprimé son message et a présenté des excuses, précisant qu’il s’agissait d’un mot affectueux pour remercier un ami de l’avoir félicité. Manchester United a défendu son joueur en affirmant que Cavani n’avait pas d’intention malveillante. Si la fédération anglaise (FA) estime ce message raciste après l’étude du dossier, Cavani risque une lourde suspension. La FA avait averti en début de saison que ce genre de dérapage pourrait entraîner une suspension de trois matchs minimum.

Le chanteur Spleen est accusé de viols et d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. Le magazine Néon a publié une enquête relatant plusieurs témoignages incriminant le chanteur révélé par « The Voice » en 2014. L’enquête révèle les procédés bien rodés qu’il aurait mis en place pour attirer ses victimes entre 2009 et 2016. Le présumé agresseur aurait prétexté des projets artistiques avant de contraindre ces femmes à venir à son domicile pour pouvoir abuser d’elles, souvent en les filmant ou en les prenant en photo. Deux plaintes ont été déposées contre Spleen en 2018 pour « agression sexuelle » et pour « harcèlement sexuel et captation d’images impudiques ». En novembre 2020, une plainte a été déposée pour viol.

 

TELEX

France. Disparition du journaliste et patron de presse Jean-Louis Servan-Schreiber, fondateur de L’Expansion et co-fondateur, avec son frère, de L’Express. – Lundi 30 novembre, l’un des plus gros squat de Marseille a été évacué; environ 200 personnes sont dans l’attente d’un relogement.Après avoir été accusé par le gouvernement de mener une propagande islamiste, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a annoncé son autodissolution, vendredi 27 novembre. ◊◊◊ Coronavirus. Confinement : un Français sur dix a quitté sa résidence principale, soit un million de plus qu’au printemps. – Des chercheurs américains travaillent sur un spray nasal permettant de produire des anticorps capables de lutter contre le coronavirus. – Lundi 30 novembre, l’application gouvernementale TousAntiCovid a dépassé les 10 millions de téléchargements. ◊◊◊ Monde. En pleine nuit dimanche 29 novembre, une immense boule de feu, un météore, a traversé le ciel au-dessus du Japon. – Samedi 28 novembre, le Monténégro et la Serbie ont expulsé leur ambassadeur respectif. Le lendemain, la Serbie est revenue sur son choix pour apaiser la situation. – Le médecin personnel de Maradona a été inculpé pour homicide involontaire. Sa clinique et son domicile ont été perquisitionné dimanche 29 novembre. ◊◊◊ Loisirs. Mick Schumacher, fils de la légende Michael Schumacher, aura un volant en Formule 1 pour 2021 après sa signature chez Haas. – Valentina, jeune chanteuse française de 11 ans, a remporté l’Eurovision junior avec la chanson « J’imagine ». C’est une première depuis la création du concours. – Décès de Dave Prowse, l’interprète de Dark Vador, dans les premiers épisodes de la saga Star Wars. L’acteur est mort dimanche 29 novembre à l’âge de 85 ans. – L’humoriste Sébastien Thoen a été licencié par Canal + pour avoir parodié l’émission « L’Heure des pros » de CNews. 

Pin It on Pinterest

Share This