ÉRIC COQUEREL

« Un décret serait passé […] pour empêcher un meeting en plein air de notre liste […] à Montreuil »

À l’Assemblée nationale, mardi 25 mai 2021, Eric Coquerel, député de la France Insoumise s’est indigné : « On vient d’apprendre par le préfet de Seine-Saint-Denis qu’un décret serait passé, sur lequel il s’appuie pour empêcher un meeting en plein air de notre liste “Pouvoir vivre“  à Montreuil la semaine prochaine. » Le meeting devait se dérouler le 13 juin place Jean-Jaurès à Montreuil (Seine-Saint-Denis) dans le cadre de la campagne des élections régionales en Ile-de-France.

L’équipe de « Check News » de Libération a contacté la préfecture qui a réfuté l’interdiction en expliquant avoir « rappelé aux maires les règles relatives à la tenue des réunions électorales par circulaire en date du 25 mai 2021, en application du décret du 21 mai 2021 ». La circulaire d’application de ce décret dispose que sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public comme les parcs et les jardins, « les réunions électorales […] peuvent se tenir dans la limite de 50 personnes. » Dans les stades, les jauges sont plus élevées et elles seront rehaussées le 9 juin (soit quatre jours avant le meeting) « si la situation sanitaire le permet ». Mais rien n’est précisé pour la limite de 50 personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public comme les parcs et les jardins. Ainsi, la préfecture n’a pas spécifiquement interdit le meeting de la France Insoumise, mais pour avoir lieu, il devait se tenir dans la limite d’une jauge de 50 personnes.

Les propos d’Éric Coquerel sont imprécis.

Pour lire l’article de « Check News » dans son intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest

Share This