PIERRE HURMIC

« 100 m² de forêt réduit de 1°C la température des rues adjacentes »

Lors d’une conférence de presse, le mardi 9 mars 2021, le maire EELV de Bordeaux, Pierre Hurmic, a inauguré une micro-forêt dans sa ville. Ce plan de végétalisation s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. A ce sujet, il a notamment affirmé que « 100 m² de forêt réduit de 1°C la température des rues adjacentes ».

Pour analyser ce chiffre, « Les Vérificateurs » de LCI se sont d’abord tournés vers l’entreprise de reforestation Reforest’Action, qui a dit ne pas connaître l’origine de ce chiffre. L’équipe des Vérificateurs a été renvoyée vers une étude de 2003 réalisée par deux chercheurs européens visant à évaluer les effets de la végétalisation en milieu urbain. Cette étude conclut « que pour chaque 100 m² de végétation, la température de l’air est réduite en moyenne de 1°C ». Cela étant, ces chiffres sont à prendre avec précaution. Les données sur lesquelles s’appuie le maire de Bordeaux sont issues d’un corpus d’études observationnelles réalisées à l’international. Elles ne permettent pas d’être aussi conclusif que l’a été Pierre Hurmic. Selon les interlocuteurs des Vérificateurs, de nombreux critères peuvent faire évoluer la chute de température provoquée par la végétalisation : la taille du parc, sa forme, la configuration spatiale, les caractéristiques des plantes ou encore les immeubles voisins. Il s’agit donc bien d’une estimation.

Par conséquent, les propos de Pierre Hurmic sont donc imprécis.

Pour lire l’article des « Vérificateurs » de LCI dans son intégralité, c’est ici :