ALEXIS CORBIÈRE

« 13 % de la population mondiale […] consomme 51 % des vaccins »

Alexis Corbière a dénoncé sur France Info le fait que la moitié des vaccins étaient consommés par les pays les plus riches. Le député fait référence à une étude publiée par Oxfam en septembre 2020. Mais la situation a évolué entre cette publication et mars 2021, ce qui rend ses propos imprécis. 

LE CONTEXTE

Le 21 mars 2021, Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis, invité du 8h30 de France Info, s’étonnait que les vaccins ne soient pas considérés comme des biens communs. Selon lui, la répartition des vaccins n’a pas été équitable. Il a affirmé : « Aujourd’hui les 13 % de la population mondiale qui vivent dans les pays les plus riches consomment 51 % des vaccins »

L’EXPLICATION

Le 18 septembre 2020, l’association Oxfam France a publié un communiqué de presse qui corrobore ces chiffres. Ce document indique ainsi que les pays riches, qui abritent 13 % de la population mondiale, avaient commandé 51 % des doses des principaux vaccins à l’étude contre la Covid-19. Oxfam France a fait appel à Airfinity, une société d’analyse de données scientifiques, qui a compilé les contrats que les firmes pharmaceutiques et les producteurs de vaccins avaient conclus avec les pays du monde entier. Ainsi, en septembre 2020, des accords d’approvisionnement avaient été conclus pour 2 728 milliards de doses, soit 51 % des vaccins. Ces achats ont été effectués par des pays riches dont le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Australie, Hong Kong et Macao, le Japon, la Suisse, Israël, et l’Union européenne.

Le site Our world in data compile les données de différents pays sur la Covid-19 et recense le nombre de doses de vaccin administrées pour 100 personnes à travers le monde. Au 21 mars 2021, les pays qui ont vacciné le plus par rapport à leur population sont effectivement ceux de l’Union européenne et d’Amérique du Nord avec une moyenne de 10 à 30 doses de vaccin administrées pour 100 personnes.

Une visualisation permet de comparer le pourcentage de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin dans chaque pays. Au 21 mars 2021, Israël arrive en tête avec près de 60 % de sa population vaccinée. Il est suivi par le Royaume-Uni (40 % de personnes vaccinées). 

D’après ces données, les pays cités dans le communiqué de presse d’Oxfam en septembre 2020 ont effectivement des taux de vaccination supérieurs au reste du monde (9 % en Europe, 24 % aux États-Unis, contre 3 % dans le monde). Cependant, le Japon et l’Australie, qui avaient été également cités dans le communiqué de presse, ont des taux inférieurs à la moyenne mondiale avec moins d’1 % de leur population qui a reçu une première dose de vaccin. Mais cela peut s’expliquer par les faibles chiffres de contamination de ces deux pays. 

Pour éviter que seuls les pays les plus riches ne puissent acheter des vaccins, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en place le mécanisme COVAX. Celui-ci doit permettre un « accès juste et équitable » aux vaccins à travers le monde. L’un de ses principaux objectifs est de fournir des doses pour vacciner au moins 20 % de la population des pays. Le 1er mars 2021, l’OMS a publié un communiqué de presse indiquant que les premières doses de vaccin contre la Covid-19 avaient été administrées en Afrique grâce au mécanisme COVAX. En février 2021, une première liste de pays pouvant recevoir des vaccins avait été partagée.

Ainsi, certains pays les plus riches ont bien commandé 51 % des vaccins en septembre 2020. Cependant, les livraisons effectives ne correspondent pas forcément à ces prévisions. Les propos d’Alexis Corbière sont donc imprécis.

Caroline Frühauf

Les sources à consulter

  • Oxfamfrance.org : « Un petit groupe de pays riches a acheté plus de la moitié des futures doses du vaccin contre la COVID-19 », publié le 18 septembre 2020. 
  • Ourworldindata.org : Base de données vaccination contre le coronavirus. 
  • Organisation mondiale de la santé : « Le COVAX publie la liste d’une première série d’attributions de vaccins », publié le 2 mars 2021. 

Pin It on Pinterest