FREDERIQUE VIDAL

« 40 % des étudiants ne souhaitent pas revenir en présentiel »

Invitée sur RTL, le 12 janvier 2021, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal, interrogée sur l’organisation et l’efficacité des cours à distance, a déclaré que « les choses sont beaucoup moins binaires que ce qu’elles paraissent » et que « 40 % des étudiants ne souhaitent pas revenir en présentiel », selon des sondages faits par les universités.

Interrogé sur l’origine de cette donnée par les Vérificateurs de LCI, le ministère n’a pas été en mesure de répondre. D’après les recherches des journalistes de la rubrique, une seule source reprend ce chiffre, issu d’un sondage interne à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Il s’agit du quotidien Le Monde, à travers les propos d’Anne Fraïsse, présidente de l’établissement universitaire, qui affirme que « 40 % [des étudiants] désirent rester à distance au deuxième semestre. »

Mais cette enquête n’a jamais eu l’ambition de devenir une référence et ne suit aucune méthodologie scientifique. Interrogé dans le même article publié par le quotidien, Yann Bisiou, maître de conférences en droit dans cette faculté, affirme que « c’était un moyen de prendre le pouls de la communauté. Je n’imaginais pas que la ministre puisse généraliser ces résultats ! ». Un porte-parole de l’université confirme, en ajoutant qu’il s’agissait « simplement d’avoir un ordre de grandeur ».

Les propos de Frédérique Vidal sont donc faux.

Pour lire l’article des « Vérificateurs » de LCI dans son intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest