OLIVIER VÉRAN

« C’est faux [de dire] que les maires [achètent] eux-mêmes les seringues et les aiguilles »

Au micro de France Inter, le 19 janvier 2021, le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran a qualifié de « fable » les propos de Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, sur le fait que « les maires sont obligés d’acheter eux-mêmes les seringues et les aiguilles », le 18 janvier 2021, au micro de RMC-BFMTV. 

Florence Portelli, mairesse de Taverny (Val-d’Oise), reproche les propos tenus par Olivier Véran, dans un tweet publié quelques heures après l’interview du ministre : « Vous mentez monsieur le ministre Olivier Véran ! Contrairement à ce que vous affirmez, les maires ont bel et bien dû acheter eux-mêmes les seringues, les aiguilles et les compresses pour les centres de vaccination ! Voici toutes mes factures : où puis-je vous les envoyer ?! » Ce message est accompagné d’une vidéo dans laquelle l’élue lit les factures de matériel médical qui lui incombent. 

Les « Vérificateurs » de LCI et la rubrique « Fake Off » de 20 Minutes se sont chacun penchés sur la provenance des fournitures de vaccination. 

Selon 20 Minutes, l’association des maires d’Île-de-France a précisé dans un courrier adressé à Olivier Véran mercredi 20 janvier 2021, que « certaines communes ont dû fournir du petit matériel médical (aiguilles, compresses) pour les premières ouvertures de centres de vaccination ». 

Quant aux « Vérificateurs », ils évoquent la possibilité de « couacs dans la logistique », hypothèse avancée par la Direction générale de la Santé. Également interrogée par LCI, l’agence régionale de Santé d’Île-de-France ajoute que certains édiles ont pu être dans l’obligation de se procurer des seringues, au cours de la semaine du 11 janvier. Toutefois, les institutions de santé ont assuré que ces exceptions ne sont pas la norme et ne sont plus d’actualité aujourd’hui. 

Les propos d’Olivier Véran sont donc faux.

Pour lire l’article des « Vérificateurs », c’est ici :

Ce sujet a aussi été traité par « Fake Off » de 20 Minutes. Pour le lire, c’est ici :

Pin It on Pinterest