FRANÇOIS ASSELINEAU

«  De plus en plus d’études [le] disent : [l’]ivermectine est très efficace pour guérir tous les stades de Covid-19 »

​Le président de l’Union populaire républicaine (UPR), François Asselineau, a tweeté le 13 décembre 2020 : « De plus en plus d’études [le] disent : [l’]ivermectine est TRÈS EFFICACE pour guérir tous les stades de Covid-19. Cet antiparasitaire est bon marché, très répandu, sans contre-indication ni effet nocif. Dans combien de jours Olivier Véran et l’Agence nationale de sécurité du médicament vont-ils l’interdire ? » Avant lui, de nombreux internautes ont vanté l’efficacité de ce médicament antiparasitaire, utilisé contre la gale et pour des soins vétérinaires, attestant leurs propos d’études.

Une étude australienne, publiée en avril 2020, montrait que l’utilisation de l’ivermectine avait diminué la charge de Covid-19 sur une cellule en 48 heures, lors d’un test en laboratoire (in vitro). Cependant, ce test n’est pas garant d’une efficacité sur l’homme, explique Mathieu Molimard, pharmacologue et pneumologue, membre de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique, contacté par la rubrique « Fake Off » de 20 minutes. Mathieu Molimard explique que la cellule Vero, utilisée lors de ce test, n’est pas un bon modèle, puisque « les mécanismes nécessaires à l’action du virus dans les cellules humaines ne sont pas présents dans cette cellule, à cause d’une enzyme absente ». Il dénonce aussi les études avancées par les défenseurs de l’ivermectine, qui sont en majorité des prépublications, pas encore validées par leurs pairs et donc non reconnues par la communauté scientifique. De plus, il précise que des tests sur des hamsters et des macaques ont montré que le médicament n’avait pas d’activité antivirale.

Les propos de François Asselineau sont donc faux.

Pour lire l’article de « Fake Off » de 20 minutes en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest