MARTINE WONNER

« [En Inde, au Brésil, en République dominicaine ou en Argentine], les hôpitaux restent vides »

La députée ex-LREM, Martine Wonner a affirmé, devant l’Assemblée nationale, le mardi 9 février 2021, que certains pays dont « l’Inde, le Brésil, la République dominicaine, l’Argentine pour ne citer qu’eux, ces pays utilisent l’ivermectine, l’azithromycine, et l’hydroxychloroquine, la vitamine D, et le zinc. Les hôpitaux restent vides dans ces pays ».

La députée et médecin psychiatre assimile ainsi l’utilisation de ces substances à une solution contre la Covid-19.
Selon l’équipe « Factuel » de l’AFP, les propos de Martine Wonner sont faux, rien ne prouve que ces traitements prônés par la députée tels que l’hydroxychloroquine et la vitamine D soient efficaces contre la Covid-19, d’autant que l’Inde, le Brésil ou encore l’Argentine sont en réalité touchés par ce virus.

Leurs hôpitaux ne sont donc pas vides comme elle le prétend.
En effet, le Brésil est le deuxième pays au monde où il y a eu le plus de décès, avec 236 201 morts au 12 février 2021.
L’Inde, très touchée au début de la pandémie, connaît un recul spectaculaire sans que ni scientifiques ni autorités ne puissent en déterminer les causes.

Les propos de Martine Wonner sont donc faux.

Pour lire l’article de « Factuel » de l’AFP, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest