OLIVIER VERAN

« Il n’y avait jamais eu [30 milliards d’euros pour l’écologie lors du mandat précédent] »
Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran a affirmé, dimanche 8 novembre 2020, en rappelant les 30 milliards d’euros mis sur la table, qu’il n’y avait jamais eu une telle somme réservée à la transition écologique lors du mandat de François Hollande. Selon les différents budgets du ministère de la Transition écologique, cette affirmation est vraie.

LE CONTEXTE

Olivier Véran était l’invité de Questions politiques sur France Info, dimanche 8 novembre 2020. Le ministre des Solidarités et de la Santé a répondu aux questions sur la gestion du coronavirus. Interrogé par le journaliste Ali Baddou sur l’absence de l‘écologie dans l’agenda gouvernemental, il a déclaré : « Vous avez 30 milliards d’euros pour l’écologie dans le plan de relance. 30 milliards. J’étais député socialiste pendant 5 ans, jamais on n’avait eu des sommes pareilles. On est dans des proportions stratosphériques par rapport à ce qu’on avait fait dans d’autres pays auparavant »

L’EXPLICATION

Un plan de relance de 100 milliards d’euros, financé à 40% par l’Union Européenne, a été présenté par le gouvernement le 3 septembre 2020. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire avait précisé, dans un entretien du JDD publié le 26 juillet 2020, « avec Barbara Pompili, (la ministre de la Transition écologique) nous proposons de consacrer 30 milliards d’euros sur les 100 milliards prévus aux investissements dans la transition écologique. »
Cette somme est donc amenée à financer la transition écologique. Ce plan concerne des secteurs tels que la rénovation énergétique, les transports ou encore l’agriculture. Ces 30 milliards, qui correspondent à 30% des 100 milliards, répondent aux critères décidés par les 27 États membres de l’Union Européenne en juillet dernier.

Graphique : Lydia Reynaud / Source : Plan de relance du gouvernement

Olivier Véran a affirmé qu’ il n’y avait jamais eu autant d’argent mis sur la table pour la mission « Ecologie, développement et mobilités durables », lors de son mandat de député sous la présidence de François Hollande (2012-2017). Selon les projets de lois de finances de 2012 à 2017, cette assertion est exacte. Le budget réservé à cette mission n’a pas dépassé les 9,74 milliards d’euros. En 2016, 7,1 milliards d’euros étaient accordés à ce domaine.

Néanmoins, de nombreuses organisations environnementales émettent des réserves quant à l’utilisation de cette somme de 30 milliards d’euros. Contactée par téléphone par Factoscope, Meike Fink, responsable « Transition climatique juste » pour Réseau Action Climat France constate, « il y a beaucoup d’argent qui a été mis sur la table. Plus que les autres années, mais tout n’est pas vert ». Elle ajoute qu’ « il aurait mieux valu la moitié de l’argent mais l’utiliser de manière plus performante » car « dans certains cas, des investissements peu ambitieux peuvent créer des situations de lock-in (des rénovations trop peu ambitieuses, des investissements dans l’industrie qui ne permettant pas de décarboniser en lien avec une trajectoire climatique, le soutien à l’achat de véhicules trop polluants,…) ».

Selon Réseau Action Climat (fédération d’associations nationales et locales qui lutte contre les causes des changements climatiques, de l’échelle internationale à l’échelle locale), « une analyse plus détaillée de l’allocation de ces 30 milliards d’euros nous permet de repérer des investissements qui ne contribuent pas à la transition écologique ou qui y sont incompatibles, voire nuisibles (technologies ou projets incompatibles avec les principes de la transition écologique) ». En dépit de ces nuances sur la pertinence écologique des investissements envisagés, les propos d’Olivier Véran sont vrais.

Lydia Reynaud

Les sources à consulter

  • Ecologie.gouv.fr : « Plan de relance du gouvernement »
  • Consilium.europa.eu : « Conseil européen extraordinaire, 17-21 juillet 2020 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2012 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2013 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2014 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2015 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2016 »
  • Sénat.fr : « Projet de loi de finances de 2017 »

Pin It on Pinterest