Jordan Bardella

« Il y a 8 000 personnes qui participent au fichier de la radicalisation, des gens qui sont suivis par les renseignements. La moitié sont de nationalité étrangère »

Mardi 20 octobre, le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, a déclaré sur LCI que, selon lui, parmi les 8000 personnes inscrites dans le FSPRT (fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste), la moitié serait d’origine étrangère.

Selon « le Vrai du Faux » de FranceInfo.fr, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a expliqué lors de la présentation des résultats du ministère que 22 000 personnes sont inscrites sur le FSPRT : « Il y a 22 000 personnes qui sont suivies au FSPRT. Il y a 8 000 fiches actives, puisqu’il y a des gens qui sont au FSPRT mais dont la fiche n’est plus active. Et il y a sur ces 22 000, 4 111 étrangers qui sont inscrits au FSPRT. »

Par conséquent, les personnes de nationalité étrangère ne représentent que 20 % des personnes fichées et non 50 %.

Les propos de Jordan Bardella sont donc faux.

 

Pour lire l’article de France Info, dans la rubrique « Le vrai du faux» c’est ici :

 

Pin It on Pinterest