STANISLAS GUERINI

« Il y a ces derniers jour un relâchement à l’approche du déconfinement »

Le 11 décembre 2020, sur France 2, le délégué général de LaREM a affirmé qu’on pouvait observer « un relâchement [des Français] ces derniers jours à l’approche du déconfinement » en termes de gestes barrières, expliquant ainsi que la baisse à 5 000 cas par jour n’ait pas été atteinte.

Selon Les Vérificateurs de LCI, rien ne permet d’affirmer ce relâchement. Ils s’appuient sur les données de l’enquête Santé publique France CoviPrev. Celle-ci prend en compte six comportements : « Saluer sans se serrer la main, se laver régulièrement les mains, porter un masque en public, éviter les rassemblements festifs, éviter d’aller voir une personne vulnérable garder la distanciation, utiliser un mouchoir à usage unique, éviter les regroupements et enfin rester confiné le plus possible. »

Les Vérificateurs précisent que, selon la dernière enquête réalisée du 23 au 25 novembre, « l’adoption systématique de toutes les mesures en lien avec la limitation de l’interaction sociale » demeure stable depuis le début du mois de novembre.

Des propos corroborés par le chef de la direction générale de la Santé qui a affirmé, le 14 décembre en conférence de presse, que la nature de l’épidémie « très active qui bénéficie de conditions très favorables » expliquait la circulation du virus.

Les propos de Stanislas Guérini sont donc faux.

Pour lire l’article des Vérificateurs de LCI en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest