NICOLAS DUPONT-AIGNAN

« Je demande des tests négatifs aux frontières, car […] on rentre dans notre pays en étant positif, comme cela »

Le président du parti Debout la France était l’invité du journal télévisé de 13 heures, sur TF1, le 1er janvier 2021. Il a demandé un contrôle plus strict des voyageurs aux frontières pour limiter la propagation de Covid-19 : « Je demande des tests négatifs aux frontières, car on va enfermer les habitants à 18 heures [dans 15 départements à partir de samedi], alors qu’on rentre dans notre pays en étant positif, comme cela. »

L’équipe de Fake Off, pour 20 minutes, explique que des tests négatifs sont déjà exigés des voyageurs venant d’une vingtaine de pays hors de l’Union européenne avant d’entrer sur le territoire français. Le test doit être effectué 72 heures avant le départ de ces pays, où « le virus circule toujours de manière très active ». Les passagers présentent leur test avant d’embarquer. C’est notamment le cas du Royaume-Uni, où un variant particulièrement dangereux a été détecté. Le gouvernement a restreint les voyages et n’autorise que certaines catégories de voyageurs à se rendre sur le territoire français.

Pour une trentaine d’autres pays hors de l’UE, où il est difficile d’effectuer un test rapidement, comme l’Inde ou la Chine, les voyageurs doivent obligatoirement le faire à leur arrivée en France ou se mettre en quatorzaine. Seuls six pays hors de l’UE et de l’espace Schengen ne sont concernés par aucun contrôle sanitaire : l’Australie, la Corée du Sud, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour et la Thaïlande. Ni test ni quarantaine ne sont obligatoires à l’arrivée en France, puisque « la circulation du virus est peu importante » dans ces pays.

Pour tous les autres pays en dehors de l’UE, les passagers sont encouragés à présenter un test négatif ou effectuer une quatorzaine à leur arrivée. Mais aucune de ces deux démarches n’est obligatoire.

Les voyageurs en provenance de pays de l’UE ou de l’espace européen peuvent « entrer sur le territoire français sans restriction liées à la lutte contre le Covid-19 », a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Les modalités des contrôles diffèrent selon les destinations. Certains voyageurs sont donc déjà obligés de présenter des tests négatifs à l’arrivée en France.

Les propos de Nicolas Dupont-Aignan sont donc imprécis.

Pour lire l’article de « Fake Off » de 20 minutes en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest