ADRIEN QUATENNENS

« Le blocage des prix sur les produits de première nécessité est une mesure utile […] simple et efficace »

Au micro de Sonia Mabrouk sur Europe 1, le député de La France insoumise, Adrien Quatennens remettait sur le tapis le blocage des prix des produits de première nécessité. En réaction à l’inflation du prix de l’énergie puis du pain, il a déclaré :  « Le blocage des prix sur les produits de première nécessité est une mesure utile. Sur l’énergie par exemple […] ce que vous gagnerez à la pompe vous le paierez demain en impôts. Sur le chèque énergie c’est pareil, c’est le contribuable qui le finance. En revanche, on ne parle pas assez du blocage des prix qui est une solution simple et efficace, que Jean-Luc Mélenchon a proposé ».

D’après le principe de libre circulation des biens et des services, à l’œuvre au sein de l’Union européenne, les prix sont déterminés par la rencontre de l’offre et de la demande. « Les Surligneurs » expliquent donc que pour bloquer les prix, l’État doit limiter les effets négatifs de ce blocage sur la concurrence entre les entreprises mais aussi justifier d’une telle intervention. En 2015, la Cour de justice de l’Union européenne avait estimé que la protection de la santé, dans l’affaire Scotch Whisky association, était une raison valable. La mesure proposée par Adrien Quatennens n’est donc pas utopiste mais sans pour autant s’avérer simple. 

Les propos d’Adrien Quatennens sont donc imprécis.

Pour lire l’article paru sur le site « Les Surligneurs », dans son intégralité, c’est ici

 

Pin It on Pinterest