MARINE LE PEN

« Le gouvernement [français] ouvre des centrales à charbon »

Invitée de France Inter le 23 mars 2021, Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, s’exprimait sur le rôle du nucléaire en France : « J’entends un gouvernement qui vient nous expliquer qu’il remet en cause le choix nucléaire et au passage, il ouvre des centrales à charbon. »

Contacté par la rubrique « Factuel » de l’AFP, le ministère de la Transition écologique rappelle que la France est en train de fermer ses quatre dernières centrales à charbon toujours en fonctionnement. Il précise que ces centrales servent d’appoint pendant les vagues de froid d’hiver, mais qu’elles ne fonctionnent plus en continu. En janvier, la production de charbon a ainsi représenté « au maximum 0,5 % de la production nationale » d’électricité. Le 3 mars 2021, dans un communiqué sur son bilan, le gestionnaire du transport de l’électricité, RTE, notait que la production d’électricité à partir du charbon « est désormais très faible, au plus bas depuis 1950 », en baisse de 12,7 % par rapport à 2019 à 1,4 TWh. Enfin, lors d’une conférence de presse le 24 mars 2021, RTE a rappelé la fermeture des quatre centrales au charbon encore en service en France d’ici 2022.

Les propos de Marine Le Pen sont donc faux.

Pour lire l’article de « Factuel » d’AFP en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest