JEAN CASTEX

« [Les] soignants ne nous demandent pas d’augmenter le nombre de lits de réanimation »

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le second confinement a commencé en France le 30 octobre 2020. Le Premier ministre, Jean Castex, a dressé, le 12 novembre 2020, un bilan de l’efficacité des mesures mises en place par le plan d’urgence sanitaire décrété le 17 octobre 2020. Dans ce discours, prononcé le 12 novembre 2020, il a fait le point sur la situation dans les hôpitaux français. Il a notamment déclaré : « [Les soignants] ne nous demandent pas d’augmenter le nombre de lits de réanimation […], ils nous demandent surtout de tout mettre en œuvre pour éviter que les malades arrivent à l’hôpital. »

Une phrase qui a fait réagir les soignants concernés, qui se battent depuis plusieurs années, entre autres, pour l’ouverture de nouveaux lits en milieu hospitalier. Comme le rapporte Fake Off, la cellule de fact-checking de 20 Minutes, le porte-parole du Syndicat national des professionnels infirmiers, Thierry Amouroux, a défendu ces demandes : « Cela fait des années que les soignants militent autour de trois thèmes : rouvrir des lits, créer des postes compatibles avec les situations de travail et revaloriser les salaires. »

La demande de lits supplémentaires figurait, par ailleurs, dans les principales revendications de la journée de mobilisation du personnel de santé, le 15 octobre 2020. 

Affirmer que les soignants ne demandent pas de lits supplémentaires, comme l’a fait le Premier ministre, est donc faux.

Pour consulter l’article de « Fake Off » de 20 Minutes, c’est ici :

Pin It on Pinterest