BARBARA POMPILI

« Les voitures polluantes n’échapperont pas [à l’interdiction des publicités sur les produits polluants] »

En Conseil des ministres, le 10 février 2021, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a affirmé « à terme, il n’y aura plus de publicité pour les produits polluants. » Elle faisait cette annonce dans le cadre du projet de loi Climat.

Relancée le mercredi suivant lors de la matinale de France Inter, la ministre a également précisé que « les voitures polluantes n’y échapperont pas ». Cependant, comme le soulignent « les Vérificateurs » de LCI, le texte du projet dit l’inverse : l’interdiction pure et simple de ce type de promotion ne concerne que les énergies fossiles, ce qui fait effectivement référence aux carburants des véhicules, mais non aux véhicules eux-mêmes.

Si Barbara Pompili a dit que cela serait le cas à long terme, c’est parce qu’elle se base sur une deuxième partie de ce projet de loi : le principe « d’engagements volontaires », une sorte de code de bonne conduite dicté par l’exécutif à destination des annonceurs. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a été désigné pour le mettre en place, et donc réduire ce type de publicité faisant la promotion de produits polluants. Pour l’heure, aucune interdiction n’est prévue. Cependant, l’exécutif a prévu d’y avoir recours, selon Barbara Pompili, « si les engagements ne sont pas suffisamment sérieux. »

Les propos de Barbara Pompili sont donc imprécis.

Pour lire l’article des « Vérificateurs » de LCI, c’est ici.

 

Pin It on Pinterest