AGNÈS PANNIER-RUNACHER

« Nous avons la capacité […] de faire vacciner 30 millions de personnes à la fin du mois de juin »

Alors que l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 était suspendue en France, le rythme de la campagne vaccinale a été remis en cause. Interrogée sur les objectifs à long-terme sur Franceinfo le 16 mars 2021, la ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a affirmé « Nous avons la capacité […] de faire vacciner 30 millions de personnes à la fin du mois de juin ».

Selon le calendrier vaccinal partagé par la Direction générale de la Santé, le 9 mars 2021, l’interdiction totale du vaccin AstraZeneca aurait obligé le gouvernement à se passer de 17,1 millions de doses. Mais d’autres livraisons sont prévues, notamment 40 millions de doses du vaccin Pfizer, issus de la commande passée par l’Union européenne de 600 millions de doses.

À la fin du premier semestre, la France devrait donc disposer de 55,7 millions de doses, dont 17,1 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson, ne nécessitant qu’une seule injection. Cela devrait donc permettre d’immuniser 30 millions de personnes à la fin juin.

Les propos d’Agnès Pannier-Runacher sont donc vrais.

Pour retrouver l’article complet des « Vérificateurs » de LCI, c’est ici :