VALERIE PECRESSE

« Nous sommes la seule région à avoir eu une saison touristique catastrophique »
Sur CNews, le 22 novembre, Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, a expliqué que la saison touristique a été catastrophique dans la région durant l’été 2020. Une phrase qui se révèle vraie, selon l’INSEE, mais seulement pour la France métropolitaine.

LE CONTEXTE

Le 28 novembre 2020, les commerces non-essentiels ont pu rouvrir, alors qu’ils étaient fermés dans le cadre des mesures pour stopper la pandémie de Covid-19 depuis le 29 octobre 2020. La présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l’invitée de Jean-Pierre Elkabbach dans l’émission Repères sur CNews le 22 novembre 2020. Le journaliste l’interroge alors sur son souhait de voir les commerces franciliens rouvrir un jour plus tôt par rapport au reste des régions françaises, c’est-à-dire le 27 novembre 2020. Elle a affirmé que l’Ile-de-France est « la seule région à avoir eu une saison touristique catastrophique ».

 

L’EXPLICATION

Durant l’été 2020, la pandémie de Covid-19 a fortement touché le secteur touristique. Les mesures de restriction ont incité les populations à prendre leurs vacances au sein même de leur pays. Or, à Paris, 51,1 % des arrivées touristiques en 2019 étaient étrangères. Avec la pandémie, le nombre de touristes étrangers à beaucoup baissé, et se répercute d’autant plus dans la fréquentation touristique globale de la capitale.

Pour avoir une idée de l’évolution du tourisme dans les régions françaises, l’INSEE se base sur l’évolution du nombre de nuitées, qui est le nombre total de nuits passées par un client dans un établissement touristique. Et le verdict est sans appel pour les mois de juillet et août 2020. Par rapport à la même période l’année précédente, l’Île-de-France enregistre une baisse des nuitées de 68,6 %. La moyenne, en France Métropolitaine, est de – 29,9 %.

Un autre indicateur tend cependant à nuancer une catastrophe touristique uniquement francilienne. Il s’agit des dépenses touristiques par carte bancaire et par département. Au mois de juillet 2020, selon l’INSEE, et ce toujours par rapport à la même période l’année précédente, Paris enregistre une baisse de plus de 10 %, comme les Haut-de-Seine et de la Seine-et-Marne. Mais la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe sont aussi dans ce cas.

Ainsi, en France Métropolitaine, il est possible de dire que l’Ile-de-France a eu une saison touristique catastrophique par rapport aux autres régions. Cependant, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, départements d’Outre-Mer Français, semblent avoir aussi eu une très mauvaise saison touristique.

Interrogé par FactoScope sur la question, le cabinet de Valérie Pécresse a avancé des chiffres donnés par l’Observatoire MKG Consulting, entreprise qui offre des expertises dans l’hôtellerie. Les sources de l’élue concordent avec les résultats de l’INSEE. Paris, et l’Ile-de-France en général, enregistrent les taux d’occupation des hôtels les plus bas par rapport aux autres régions (en bleu sur le graphique) et par rapport à la même période l’année précédente (en rouge).

Par conséquent, l’argument de Valérie Pécresse est vrai, les départements d’Outre-Mer n’étant pas des régions.

Victor Dubois-Carriat

Pin It on Pinterest