GABRIEL ATTAL

« On a fait un choix, qui n’est pas le choix allemand, de faire se déplacer le vaccin jusqu’aux personnes dans les maisons de retraite »

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, était interrogé sur BFM TV, le 30 décembre 2020, sur le retard pris par la France dans la campagne de vaccination par rapport à d’autres pays européens. Il a déclaré, en prenant pour point de comparaison son voisin allemand : « On a fait un choix, qui n’est pas le choix allemand, de faire se déplacer le vaccin jusqu’aux personnes dans les maisons de retraite, et non pas de demander aux personnes des maisons de retraite de se déplacer dans des grands centres de vaccination ».

Ce jour-là, 332 personnes avaient reçu une première dose en France, contre 78 109 personnes en Allemagne, dont 37 302 personnes vivant en maison de retraite. Selon les journalistes de la rubrique Désintox d’Arte, la présence de vaccinodromes ne constitue pas une explication satisfaisante. En effet, les régions allemandes ont pris la décision de vacciner en priorité les personnes vivant en maison de retraite en déplaçant des équipes mobiles, comme en France. Pour le moment, en Allemagne, les vaccinodromes ne sont destinés qu’aux soignants ainsi qu’aux personnes âgées de plus de 80 ans qui vivent encore chez elles.

Les propos de Gabriel Attal sont donc faux.

Pour regarder la vidéo « Désintox » diffusée dans l’émission « 28 Minutes » d’Arte, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest