MARINE LE PEN

« Personne n’a accès aux contrats de négociations [avec les fabricants de vaccins]. Ils vont tirer au sort des députés européens qui vont avoir le droit de regarder ces contrats de négociation. »

Sur France Inter, le 10 décembre 2020, Marine Le Pen s’est exprimée sur l’opacité des contrats signés entre l’Union européenne et les fabricants de vaccins. Elle a déclaré : « Personne n’a accès aux contrats de négociation, pourquoi ? Et ils en sont à venir expliquer qu’ils vont tirer au sort des députés européens qui vont avoir le droit d’aller regarder ces contrats sans téléphone, sans possibilité de les photographier, sans stylo pour pouvoir prendre des notes. » En accord avec les entreprises concernées, la Commission européenne a choisi de garder confidentiels les contrats signés entre l’Union européenne et les fabricants de vaccins. Le but est d’éviter de faire monter les prix au moment de négocier avec un autre fabricant, dans un contexte de concurrence et de course au vaccin. Le Parlement européen, contacté par la cellule le Vrai du Faux de France Info, affirme qu’aucun tirage au sort n’est prévu. Les députés européens qui traitent des questions de santé et de budget auront accès à ces documents. La Commission européenne précise qu’après les négociations, la gestion des commandes de vaccins pourra faire l’objet d’un audit.

La déclaration de Marine Le Pen est donc fausse.

Pour lire l’article du Vrai du faux sur France info en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest