JEAN-LUC MÉLENCHON

« Pour la mortalité infantile, la France passe de la 4e à la 22e place en Europe »

Le 22 novembre 2021, le leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, s’exprimait sur Twitter. Le candidat à l’élection présidentielle 2022 affirmait que la mortalité infantile en France présentait un « bilan caché ». En effet, selon lui, « la France passe de la 4e à la 22e place en Europe. Juste devant la Roumanie ». 

Les journalistes du « Vrai du faux » ont voulu vérifier cette affirmation. Pour cela, les fact-checkeurs de France Info ont d’abord consulté la base de données Eurostat qui regroupe toutes les informations statistiques à l’échelle communautaire. D’après cette source, la France se situe en 2019, en matière de mortalité infantile, à la 20e place parmi tous les pays de l’Union européenne avec 3,8 décès d’enfants de moins d’un an pour 1 000 naissances. C’est deux places de moins que la 22e place évoquée par Jean-Luc Mélenchon. Les journalistes ont aussi remarqué que le leader de LFI se trompait en affirmant que la 4e place de la France en la matière datait de 2014. D’après les données d’Eurostat, ce classement était celui de 2004.

Ensuite, les journalistes ont voulu vérifier les raisons de cette baisse de la France à l’échelle européenne. Pour cela, c’est l’INSEE qu’ils sont allés consulter. Il s’est alors avéré que la France n’a pas une mortalité infantile en hausse comme le dit Jean-Luc Mélenchon. Ce passage de la 4e à la 20e place est plutôt dû à une amélioration des autres pays en matière de mortalité infantile.

Les propos de Jean-Luc Mélenchon sont donc faux.

Pour écouter le podcast et lire l’article du « Vrai du faux » de France Info dans son intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest