NICOLAS DUPONT-AIGNAN

« Quand les banques vous facturent 1€ pour effectuer un virement immédiat, elles empochent 99,98% de bénéfices »

Le 8 novembre 2020, Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et président de Debout la France, a affirmé que les banques touchaient un bénéfice de 99,98 % sur les frais de virement bancaires. Selon la Banque centrale européenne, le coût de ces virements pour les banques est très faible, comme l’indique Nicolas Dupont-Aignan.

LE CONTEXTE

Le 4 novembre 2020, le Canard Enchaîné a publié un article intitulé « Banque : l’arnaque aux virements payants ». L’article du Canard Enchaîné détaille le fonctionnement des virements immédiats, mis en place par la Banque Centrale Européenne en 2018. Faisant référence à cet article, Nicolas Dupont-Aignan a affirmé sur son compte Twitter, le 8 novembre 2020 : « Vivement un grand ménage dans les frais bancaires : quand les banques vous facturent 1€ pour effectuer un virement immédiat, elles empochent 99,98% de bénéfices ! »

 

L’EXPLICATION

Nicolas Dupont-Aignan s’exprime sur le programme de virements immédiats qui permettent aux usagers de transférer de l’argent à des bénéficiaires en 10 secondes, lancé par la Banque Centrale Européenne (BCE) en décembre 2018. Pour participer à ce système, baptisé TIPS par la BCE, les banques ouvrent un compte dédié, auprès de leur banque centrale, sur lequel elles mettent de côté une partie de leurs liquidités, qui permettent de procéder aux virements instantanés. Pour que les virements fonctionnent, il faut que les banques des deux participants participent au programme.

infographie_virement_ok

Sur son site internet dédié, la BCE précise que ce service est facturé 0, 002 € aux banques par la BCE jusqu’à, au moins, novembre 2020. Les banques facturent quant à elles ce service entre 0, 50 € et 1 € à leurs clients. Le bénéfice des banques est donc de 99, 8 %.

Les propos de Nicolas Dupont-Aignan sont donc vrais.

Cassandre Riverain

Les sources à consulter

Pin It on Pinterest